ARVINE LIQUOREUSE
 
Dernière mise à jour: mai 2016
 
*******************************************
 
BESSE GERALD
 
Août 2004
ARVINE FLETRIE GERALD BESSE 2001 (****)
 
---------------------------------------------
 
CARRUPT JULIEN
 
Mars 1987
ARVINE FLETRIE JULIEN CARRUPT 1976 (***)
 
---------------------------------------------
 
CAVE DES BONDES (Jean-François Berclaz)
 
Août 2011
ARVINE FLETRIE CAVE DES BONDES 2004
(*****)
Le nez explose littéralement avec ses arômes de rhubarbe confite qui dénoncent sans attendre ce célèbre cépage valaisan: la Petite Arvine. Tout est dense, fin et cristallin. Le vin est pur plaisir. La douceur est totalement équilibrée par une acidité élevée très vivifiante. Aucune lourdeur. Un exemple de ce que devraient être beaucoup de liquoreux (souvent trop lourds).

Mai 2016
ARVINE FLETRIE CAVE DES BONDES 2004
(*****)
Couleur dorée encore très jeune. Peu de vins liquoreux valaisans peuvent se targuer de posséder autant de "buvabilité" que cette Arvine. Les arômes sont typiques du cépage, avec des notes de fruits exotiques et d'agrumes. Une minéralité de Riesling allemand lui donne de la noblesse. Le vin est concentré avec une douceur élevée qui est compensée par une acidité parfaite. Tout est fin et pur. Un exemple de ce que doit être un liquoreux.
 
---------------------------------------------
 
CAVE LA LIAUDISAZ (Marie-Thérèse Chappaz)
 
Avril 2002
ARVINE PRANVERA CAVE LA LIAUDISAZ 1989 (****)
Couleur jaune-or limpide. Nez marqué par le cépage, agrume, pamplemousse, rhubarbe, très fin. Les arômes tertiaires d'humus commencent à se développer. Vin rond à l'attaque, très complexe avec des notes de pain d'épice, d'abricot sec, d'orange... La magnifique touche minérale s'accorde à merveille avec cet ensemble fruité et riche. La finale est vraiment longue, et marquée par une acidité tonifiante. L'âge n'a encore eu que peu d'emprise sur ce vin.
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 1990
(**)
Couleur jaune-or légèrement ambré. Nez ample et mûr, le type du cépage ressort discrètement, car la récolte fut bien botrytisée. Vin riche et moelleux, prêt à boire.
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 1992 (***)
Couleur jaune limpide. Nez typé cépage, encore très jeune, un peu cire d'abeille, légèrement mentholé. C'est une pure délicatesse dans un style moelleux plutôt que liquoreux. Vin gras à l'attaque, mais sans lourdeur. L'acidité citronnée finale se lie à l'aspect salé typique du cépage. Se boit bien maintenant, et peut se garder plusieurs années.
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 1993 (*****)
Couleur jaune-orangé, très profond. Nez de pur botrytis, crémeux, confit d'abricot et d'orange, nougat, raisin de Corinthe. La densité et la complexité sont extraordinaires, c'est envoûtant. Le vin est d'une concentration extrême, mais ne devient jamais lourd. La douceur s'harmonise merveilleusement avec le glycérol pour tapisser le palais durant une interminable finale. La densité est si grande qu'on n'aperçoit presque pas de différence gustative entre le moment où le vin est en bouche et le moment où on l'a avalé. Le génie dans une bouteille apte à tenir des décennies.
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 1994 (***)
Couleur or ambré. Nez jeune et puissant, fruits confits, agrumes, touche poivrée, botrytis présent. Le vin est puissant, même un peu massif, avec une touche minérale. La sucrosité est marquée, mais la finale part sur une acidité de citron vert. Le vin est encore fermé, donc à attendre.
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 1995 (****)
Couleur jaune-or. Nez typé, riche et pur, mentholé, fin et racé. Aucune évolution. Le vin est puissant mais équilibré, long à l'extrême. Un géant endormi.
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 1996 (****)
Couleur jaune-or. Nez peu ouvert, frais et typé, eau-de-vie de framboise et rhubarbe. Le vin est riche et concentré, avec des qualités énormes qui s'exprimeront dans quelques
années. La finale est salée et marquée par une présence minérale.

Juillet 2007
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 1993 (*****)
Cette Arvine est mythique autant qu'introuvable. Le vin est extrêmement onctueux et riche. Sa puissance ne gêne pas l'équilibre. On sent une récolte parfaite et bien marquée par le botrytis.

Avril 2008
ARVINE GRAIN NOBLE CAVE LA LIAUDISAZ 2001 (*****)
Nez typé de Petite Arvine sur la rhubarbe confite. S'y rajoute de la crème fouettée. Beaucoup de finesse et de pureté. Le vin est équilibré malgré la douceur élevée. La finale part sur le citron vert confit et la feuille de menthe avec une acidité élevée qui vivifie l'ensemble. Petite touche d'acidité volatile positive. Grand vin avec beaucoup de potentiel.

Septembre 2015
ARVINE PRANVERA CAVE LA LIAUDISAZ 1989
(****)
Couleur magnifiquement dorée. Arômes typés sur les fruits exotiques un peu confits. Grande élégance. Le vin est marqué par une douceur fine et pure. L'acidité rehausse parfaitement la finale.
 
---------------------------------------------
 
DOMAINE DE DIOLLY (Henry Wuilloud) (n'existe plus)
 
Avril 1999
ARVINE FLETRIE DOMAINE DE DIOLLY 1990 (*****)
Magnifique couleur jaune doré intense. Le nez est marqué par les fruits confits comme l'ananas et la mirabelle, et par l'aspect floral de la glycine. On y devine aussi la feuille de menthe fraîche. C'est une merveille pour l'olfaction, car l'intensité énorme ne masque pas la délicatesse des arômes. Le vin est d'un équilibre peu commun. La trame est serrée. La noblesse et la complexité du cépage dominent l'ensemble, car la sucre résiduel n'est pas trop important. Une acidité subtile rend le vin vif, et la finale est interminable. C'est un vin exceptionnel sans aucun artifice de vinification.
 
---------------------------------------------
 
DOMAINE DU MONT D'OR
 
Le Domaine du Mont d'Or existe depuis 1848: c'est la plus ancienne maison du Valais. Elle a toujours été reconnue pour ses vins blancs liquoreux.

Les ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DE MONT D'OR valent toujours entre (***) et (*****). Les millésimes que j'ai retenus: 2003, 2001, 1999, 1998, 1988, 1987, 1986, 1981, 1979, 1978, 1973, 1972, 1959, 1948. La 2003 m'a particulièrement impressionné.

Juillet 2004
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DE MONT D'OR 1993 (*****)
Fantastiques arômes "pétrolés": ceux que l'on attend d'un grand Riesling allemand! Le terroir a certainement modelé cette personnalité aristocratique. Le vin reste jeune. Le type de l'Arvine ressort plus dans son côté aromatique que dans les fruits exotiques. La minéralité est très présente. Le vin est vif. Il est enrobé par un léger sucre agréable et bien intégré. L'équilibre est remarquable. Un grand vin.

Septembre 2009
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 1999
(****)
Couleur or dense. Nez d'une énorme densité, très typé et en finesse. Notes de figue, de pêche et de rhubarbe. C'est un jus de classe. Le vin a une douceur extrême, heureusement équilibrée par une acidité élevée et par la concentration du fruit. Une pointe d'acidité volatile rehausse toutes les composantes. Un très grand sujet qui doit encore se développer.
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 1994 (****)
Couleur or dense. Nez noble, d'une grande finesse avec une touche minérale rappelant les Riesling allemands. La bouche est assez délicate et d'une douceur équilibrée. La finale est vivifiée par une acidité de citron vert.
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 1990 (***)
Couleur or dense. Nez assez fort et complexe. On y retrouve des notes "pétrolées", des fruits confits, du pamplemousse... Les arômes tertiaires commencent à se développer. Le vin est agréable. On ressent une récolte très mûre, mais un peu moins pure que sur le 1994. La fraîcheur finale est bénéfique.
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 1985 (****)
Couleur or dense. Nez d'une jeunesse infaillible. Le type du cépage est parfait, très fin et pur: pamplemousse et autres fruits exotiques, menthe, mandarine... L'équilibre est exceptionnel. Le vin est plutôt délicat que puissant, mais la longueur est vraiment remarquable.
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 1984 (*****)
Couleur or dense avec des reflets verts, très jeune. Nez racé et noble, d'une grande complexité. Le minéral "allemand" s'y retrouve avec de la rhubarbe, du pamplemousse et de la menthe. Une touche fumée s'y rajoute. Le vin, concentré mais pas lourd, est pourvu d'une grande personnalité. La finale est impressionnante de densité. C'est un joyau ciselé à merveille. Epoustouflant.
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 1980 (**)
Couleur or dense. Nez en dentelle. On sent l'âge. Note vanillée. Le vin est rond et équilibré avec une finale encore assez fraîche, mais marquée par un aspect végétale. Le millésime n'était pas très favorable aux récoltes liquoreuses.
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 1979 (*****)
Couleur or ambré. Nez racé avec un caractère hors du commun. On sent du massepain, de la noisette, de la menthe et du citron vert, toujours accompagnés par la note minérale "allemande". Le vin est corsé, riche et dense, mais équilibré. La douceur acidulée est une pure merveille. La très longue finale est marquée par une fantastique minéralité et un fruit dense très enrobé.

Mars 2011
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 2008 (*****)
Nez ample, élégant et fin. Le type du cépage ressort merveilleusement sur la rhubarbe. La rondeur fantastique est accompagnée par une acidité très élevée qui titille le palais avec sensualité. Finale sur l'acidulé des Riesling allemands et la feuille de menthe fraîche. Grandiose.

Avril 2104
ARVINE SOUS L'ESCALIER DOMAINE DU MONT D'OR 2003 (*****)
La couleur est si jeune qu'elle a encore des reflets verdâtres. Les arômes sont denses, purs, fins et typés au possible. C'est un gâteau à la rhubarbe à plein nez. Le fruit, bien que très confit, reste juvénile. Le vin est fantastiquement dense et pur. La douceur est compensée par une acidité "acidulée" qui titille le palais pour son plus grand bonheur. La longueur est extrême. Ce vin est encore si jeune qu'on le croirait sortir de la cuve de fermentation.
 
---------------------------------------------
 
DORSAZ BENOÎT
 
Octobre 2007
ARVINE GRAIN NOBLE BENOIT DORSAZ 1993 (*****)
Couleur ambrée. Vin d'une très grande complexité. La concentration est impressionnante. L'énorme douceur est fine; elle se marie admirablement avec l'acidité fabuleuse du vin. Grand moment.