SOLDERA
AZIENDA CASE BASSE DI GIANFRANCO SOLDERA
 
Dernière mise à jour: décembre 2016
 
Ce docteur milanais a d'abord cherché (début des années 1970) un terroir dans ce lieu béni des dieux, puis il y a planté ses vignes. Et quelles vignes! Je les ai vues à trois jours des vendanges. Les raisins étaient exceptionnels. Pour ce passionné de vin au caractère bien trempé, le raisin fait tout. L'intervention humaine pour "diriger" ensuite le vin est une solution à laquelle on ne doit pas recourir et qui dénature le potentiel de la récolte. Le résultat est incontestable et ce sont évidemment mes Brunello préférés sans aucune hésitation.

Les Brunello de Soldera sont d'une pureté de fruit exceptionnelle. Leur structure est exactement celle des vrais grands vins, ni trop marquée ni trop peu. La finesse va de pair avec la personnalité de chaque millésime. A noter que Soldera a la capacité de produire des vins exceptionnels dans des millésimes considérés comme faibles dans sa région.
Chez Soldera, on ne trouvera pas la perfection requise par les "techniciens", mais on s'attache à ces vins de la même manière que l'on recherche une sensation qui vous met en état d'allégresse. Pour moi, ils ont tout simplement une nature rayonnante.
Avec le Barolo Collina Rionda 1978 de Bruno Giacosa, le Brunello Riserva Case Basse 1990 est le vin rouge italien que j'ai préféré.
 
***************************************************
 
 
Janvier 2014
SANGIOVESE SOLDERA 2006 (*****)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Le nez est une explosion de fruits rouges et noirs avec un peu de tabac. C'est noble et racé au possible. La finesse est extrême, même si le volume est énorme. Le vin est une interminable vague fruitée qui enchante le palais. A boire si l'on veut maintenant, mais le potentiel est là pour quelques décennies.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2006
(*****)
(vignes Case Basse & Intistieti lot E85)
Arômes élégants déjà bien ouverts avec un fruité très mûr. Beaucoup de finesse. Vin rond et suave à l'attaque. La chair est sensuelle et pure. La finale est ferme et fraîche grâce à une haute acidité. Grand vin structuré et harmonieux qui durera.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2005
(****)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Arômes très amples avec un fruit sur mûr (pruneau). Notes cuir-animal un peu rustiques. Vin rond, riche et chaleureux. L'acidité et l'alcool sont heureusement enrobés par la chair du fruit. L'ensemble est peut-être un peu massif, mais cela reste vraiment remarquable.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2004
(*****)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Arômes amples avec des notes de fruits exotiques et de tabac. Elégance et caractère y sont réunis. Vin harmonieux et rond avec une chair sensuelle. Grande structure et tannins somptueux. Très longue finale.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2003
(***)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Arômes élégants de fruits très mûrs, voire compotés. Touche de fourrure. Petit manque de complexité et de pureté. Vin rond fortement soutenu en alcool. Le fruité part sur le pruneau. On sent bien l'année très chaude.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2002
(***)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Nez tout dans les fruits restés très jeunes avec de l'élégance. L'ensemble manque un peu de race et de complexité. Vin rond et quasi sucré à l'attaque. La finale, bien rehaussée par l'acidité, est un peu courte. Vin de plaisir, mais qui manque de classe.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2001
(?)
(vigne Case Basse lot G69)
Vin grossier et lourd. Certainement une bouteille déficiente.
 
------------------------------------------------------

Août 2010
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2001 (****)
(vigne Intistieti lot F68)
Arômes de fruits rouges très purs. Le vin est d'une élégance toute particulière. Le fruit charnu qui confine le sucre enrobe des tannins racés. L'acidité finale est très élevée. Vin de haut vol qui doit impérativement attendre plusieurs années pour développer plus harmonieusement ses énormes qualités.

Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2001
(*****)
(vigne Intistieti lot F68)
Au nez, grande pureté de fruit avec de la finesse, de l'harmonie et de la noblesse. On ressent une récolte parfaite. Vin d'équilibre, très pur et dense. Le fruit est accompagné par de la réglisse qui transmet une amertume positive à la finale. La grande classe!
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 2000
(****)
(vigne Intistieti)
Arômes racés avec un caractère marqué. Vin riche et concentré. Les tannins sont encore bien présents en finale. L'ensemble présente peut-être un peu de lourdeur, mais sa forte constitution n'est peut-être encore pas bien mise en place.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1999
(?)
(Vigne Case Basse)
Echantillon bouchonné.
 
------------------------------------------------------
 
Mars 2011
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1999 (*****)
(Vigne Intistieti)
On sent tout de suite le style voulu par Soldera: la nature de la récolte doit dominer. C'est toujours un vin hors norme, mais tellement attachant. Au début, on ressent des notes "cuir-animal" marquées (elles s'atténuent par la suite). La concentration et la personnalité sont marquantes. Chaque minute apporte de nouvelles sensations olfactives et gustatives. J'aime.

Septembre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1999 (*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes très amples d'une élégance particulière avec des fruits rouges bien mûrs. On se rapproche du fruité de cerises rouges de certains Bourgogne. La bouche est aussi extrêmement harmonieuse et séduisante. La finale est idéalement soutenue par une acidité soutenue. La longueur indique la structure de ce vin charmeur mais racé. L'ouverture n'a fait que de développer encore plus ses qualités.

Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1999
(*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes racés, nobles, harmonieux et denses avec un fruit d'une grande pureté. Notes de bois de santal ou d'épices orientales. Vin de grande expression, corsé et riche mais équilibré. La structure est très forte mais ne dévie jamais sur la lourdeur. Longueur extrême.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1998
(*****)
(Vigne Case Basse)
Arômes amples de fruits très mûrs, en délicatesse. Notes de fourrure: les tertiaires pointent gentiment. Vin riche et agréable, au sommet semble-t-il. On ressent une petite douceur sensuelle qui est rehaussée par une belle acidité en finale.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1998
(?)
(Vigne Intistieti)
Arômes un peu discrets et rustiques. Vin corsé avec des tannins forts. Tout est un peu moins fin et harmonieux que sur le "annata" 1998. Certainement une bouteille déficiente.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1997
(*****)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Arômes denses avec une grande personnalité: c'est vraiment impressionnant. Vin riche, corsé et fort. L'harmonie est aussi au rendez-vous. Le glycérol très dense enrobe toutes les composantes depuis le début jusqu'à la fin de la très longue persistance. Le fruit charnu est accompagné par des notes de nougat et de moka. Un grand sujet.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1996
(***)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Arômes encore un peu fermés. Les fruits sont accompagnés par de la tomate séchée. Le caractère est fort. Le vin est corsé et même puissant. L'alcool bien présent et les tannins forts durcissent la finale. Petit manque d'élégance.

Octobre 2016
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1996
(****)
(vignes Case Basse & Intistieti)
Vin de forte personnalité qui nécessite d'être carafé. La structure est là, bien entendu. Il lui manque quand même d'un peu de finesse, sur ce millésime en tous les cas.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA CASE BASSE SOLDERA 1995
(?)
(Vigne Case Basse)
Arômes un peu "cuits", très mûrs de fruits, sur le kirsch. Vin riche, trop riche même. L'ensemble semble un peu lourd et déséquilibré. On espère que cet échantillon n'était pas parfait.
 
------------------------------------------------------
 
Décembre 2007
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA INTISTIETI SOLDERA 1995 (*****)
(Vigne Intistieti)
Il y avait quelques temps que je n'avais pas retrouvé cette grandeur chez Soldera. Ce fut un énorme plaisir de boire ce vin fou, extravagant, concentré et riche. Les arômes expriment une récolte d'anthologie. Le fruit nous fait entrer dans sa vigne au moment de la récolte. Le vin est un démesuré mais tellement harmonieux en même temps. Chez Soldera, le vin est aussi grandiose que rare.


Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA INTISTIETI SOLDERA 1995
(*****)
(Vigne Intistieti)
Nez racé, dense et noble. On devine tout de suite la grandeur du sujet. Vin droit et harmonieux avec une trame serrée mais soyeuse. L'ensemble dégage une impression de perfection du début à la fin. La persistance est impressionnante.

Février 2016
BRUNELLO RISERVA INTISTIETI SOLDERA 1995
(*****)
Arômes insolents de jeunesse. C'est racé et fort, avec le caractère des grands vins de terroir. Quelle densité! Le vin est très corsé, mais aussi très équilibré. La trame est des plus serrées, avec un fruit très pur. Très grande longueur. Cette bouteille était grandiose, mais elle semblait encore loin de son apogée. Fait partie des grands millésimes de Soldera.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1994
(*****)
(Vigne Case Basse)
Arômes de fruits sur mûrs, voire compotés, avec des notes cuir-animal. Vin monumental très soutenu en alcool mais la structure énorme des composantes octroie une certaine harmonie à cet ensemble baroque. La chair est quasi visqueuse, tant le glycérol est marqué. La longueur est extrême. Vin hors norme.

Juillet 2015
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1994
(****)
(Vigne Case Basse)
Grand vin corsé et fort avec un caractère marqué. Mais cette bouteille n'a pas le volume et la chair voluptueuse de celle (fantastique) bue en octobre 2014.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1994
(*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes nobles avec un caractère marqué. Notes de cacao et de nougat. Vin riche mais équilibré. La chair est onctueuse avec même une petite douceur sensuelle du plus bel effet. La finale, fort longue, est rehaussée par une superbe acidité.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1993
(***)
(Vigne Case Basse)
Nez de fruits sur mûrs, presque confits (pruneau) avec des notes cuir-animal et de la livèche. Le vin est riche et fort en alcool. Il manque aussi de finesse. La finale est un peu sécharde.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1993
(****)
(Vigne Intistieti)
Arômes élégants, amples, racés et purs. Vin très velouté, sans aucune lourdeur. Le fruité pur et fin est resté très jeune. La finale est resplendissante de fraîcheur.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1993
(*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes racés, complexes, élégants, fins et harmonieux. Notes de boîte à cigares et d'épices fines. Vin riche très équilibré avec une douceur à l'attaque. La trame est très serrée. La structure est impressionnante. Les tannins nobles sont faits pour durer. Très grand sujet.

Décembre 2016
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1993
(*****)
Arômes un peu baroques, sur des fruits quasi sur mûrs. Notes de pruneau. On pense à du Porto. Vin riche de haute expression avec une acidité vivifiante. Il y a même un peu d'acidité volatile, mais elle est plutôt positive dans ce cas. Beaucoup de concentration et de longueur. Vin pour palais habitués.
 
------------------------------------------------------
 
Novembre 2008
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1991 (****)
(Vigne Intistieti)
Une grande nature ouverte et vivante. Quelle force et quel caractère! Vin puissant et riche en alcool avec un fruit dense et une acidité élevée. Très très long. Cette bouteille m'a semblé juste un peu plus "difficile" qu'une autre bue il y a deux ans.

Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1991
(*****)
(Vigne Intistieti)
Nez séduisant de très grande élégance avec un boisé noble (santal). S'y rajoutent des notes de nougat. Grande expression aussi. Vin resplendissant avec une texture au velouté sensuel. Il est à la fois dense et délicat. Très frais encore. Très grand sujet bien au-dessus de ce que l'on imagine d'un 1991. Un vrai plaisir d'hédoniste.
 
------------------------------------------------------
 
Mai 2008
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1990
(*****)
(Vigne Case Basse)
Noblesse, race et densité au nez. Le fruit est mûr et ample. Grande complexité. Le vin est concentré, avec une belle rondeur de bouche. La très longue finale reste fruitée et dense.
Noblesse, race et densité au nez. Le fruit est mûr et ample. Grande complexité. Le vin est concentré, avec une belle rondeur de bouche. La très longue finale reste fruitée et dense.

Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1990
(***)
(Vigne Case Basse)
Arômes très mûrs et exubérants, dans le style baroque. Notes de kirsch avec un tertiaire qui indique une certaine évolution. Vin ample, agréable et sensuel. Il semble malheureusement assez simple. La bouteille n'est peut-être pas parfaite.
 
------------------------------------------------------
 

Septembre 2013
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1990
(*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes encore très jeunes avec de la complexité. On y trouve des petits fruits noirs et rouges accompagnés par des notes de bois noble et de cuir. La race est remarquable. Le vin est très concentré et semble n'avoir de loin pas atteint l'ouverture maximale. Mais on devine une pièce maîtresse dans la série des vins de Soldera.

Septembre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1990 (*****)
(Vigne Intistieti)
Bouteille parfaite. Le vin est d'une très grande structure et encore très jeune, sur la pente ascendante pour longtemps. Impressionnant de densité

Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1990
(*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes purs, droits, racés et nobles avec une grande complexité: petits fruits noirs et rouges, épices fines, pétale de rose... On devine une récolte parfaite. Tout est encore très juvénile. Vin de haut vol, concentré et équilibré, d'une jeunesse insolente. La trame est la plus serrée qui soit. L'harmonie est impressionnante du début à la fin. La longueur indique la grandeur de ce sujet encore capable d'évoluer positivement.

Septembre 2015
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1990
(*****)
(Vigne Intistieti)
Vin de haute dimension dont les qualités émerveilleront longtemps encore les rares amateurs qui auront l'occasion d'en boire. Le fruité est parfait de récolte avec une formidable densité. Cette bouteille était trop jeune.

Septembre 2016
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1990
(*****)
(Vigne Intistieti)
Ce vin reste demeure un sommet dans les millésimes de Soldera. Tout est là. A l'heure actuelle, il impressionne à tous les niveaux, mais il est encore et toujours beaucoup trop jeune. Un géant pour de nombreuses années.

 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1988
(*****)
(Vigne Intistieti)
Au nez, grande personnalité noble. Notes de tabac et de cuir fin. La petite évolution est en tout point agréable. Vin riche avec un caractère marquant. Les tannins sont très forts. Ils ne sont pas spécialement fins, mais ils sont racés. Les composantes sont suffisamment constituées pour équilibrer l'alcool élevé. La densité de la persistance est hors norme. C'est une nature généreuse et séduisante, un "morceau choisi" pour amateur de vins non standardisés.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1987
(***)
(Vigne Intistieti)
Arômes un peu rustiques sur le cuir-animal, mais la personnalité est intéressante. Vin riche encore marqué par le boisé. La finale présente des tannins un peu bruts et une acidité élevée. Malgré cette sorte de déséquilibre, ce vin est attachant.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1986
(*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes marquants à tous les niveaux: densité, puissance, caractère. Notes de nougat et de cacao. Vin de grande envergure, rond mais ferme. Il donne une sensation sucrée qui est en fait un glycérol épais. L'ensemble est impressionnant.

Novembre 2015
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1986
(****)
Vin puissant et corsé, pourvu d'une très forte personnalité. Cette bouteille m'a semblé malheureusement marquée par une petite rusticité qui l'empêchait d'atteindre le sommet que l'on attendait.
 
------------------------------------------------------
 
Février 2008
BRUNELLO DI MONTALCINO 1985 (*****)
(Vigne Intistieti)
Superbe couleur rouge rubis. Nez de fruits rouges très denses. Une certaine rusticité ressort mais la personnalité est vraiment attachante. On ressent aussi (discrètement) des herbes aromatiques. Un peu d'acidité volatile renforce les arômes déjà bien développés. L'attaque de bouche est veloutée au possible. Le fruit est dense, jeune et vif en finale. On ressent aussi du bois doux ou de la réglisse. La longueur est extrême. Même si tout est fortement développé dans ce vin, il reste équilibré et sans lourdeur. L'ouverture permet de constater un vin changeant d'un moment à l'autre,...toujours pour découvrir de nouvelles sensations.

Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1985
(*****)
(Vigne Intistieti)
Arômes classiques d'une énorme complexité avec de la force et de l'ampleur. On y retrouve des fruits exotiques, du bois de santal, du kirsch (Porto)... Le vin est corsé, pur et droit avec une trame serrée au possible. Il y a une petite douceur qui est, comme sur le 1986, du glycérol épais. C'est un sujet exceptionnel de grande envergure issu, à n'en pas douter, d'une récolte "magique" et qui n'a pas encore atteint son apogée.

Septembre 2015
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1985 (*****)
(Vigne Intistieti)
Les arômes indiquent un fruit bien mûr avec un style classique de haut vol. Le vin est plus "prêt" que sur les bouteilles que j'avais bues précédemment. Il semble aussi plus délicat. Mais l'ensemble est spectaculaire à tous les niveaux.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1984
(***)
(Vigne Intistieti)
Arômes de récolte sur mûre avec un fruit un peu compoté et des notes de nougat ou de chocolat. On ressent un manque de noblesse et de complexité. Vin charnu et velouté à l'attaque. Une belle acidité rehausse la finale toutefois un peu courte.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1983
(*****)
(Vigne Intistieti)
Nez racé et dense avec des notes exotiques et de la truffe. La personnalité est marquante. Vin hors norme au niveau des dimensions de ses composantes. Les tannins sont athlétiques. Le soutien alcoolique est présent mais l'harmonie est sans faille du début à la fin. Un sujet assez phénoménal.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1983
(*****)
(Vigne Intistieti)
Nez très ample, d'une élégance toute particulière avec ses notes de cacao et d'épices fines. Vin de haut vol, d'une harmonie parfaite et d'une envergure exceptionnelle. La structure est la même que celle de son frère de 1983, mais elle dégage plus de sensualité et se présente avec moins de puissance. Un sommet à tous les niveaux.

Septembre 2015

BRUNELLO DI MONTALCINO RISERVA SOLDERA 1983 (*****)
(Vigne Intistieti)
Les arômes sont envoûtants de par leur développement tout en élégance et en pureté. Le vin est encore d'une grande jeunesse et d'un dynamisme hors du commun. Sa structure est identique à celle de tous les grands millésimes de Soldera.
 
------------------------------------------------------
 
Ocotbre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1982
(?)
(Vigne Intistieti)
Deux bouteilles ont été ouvertes. La première semblait être marquée par un goût de bouchon. La deuxième semblait épargnée, mais le vin manquait de pureté et paraissait vraiment en dehors de la lignée des autres crus présentés. On peut imaginer une récolte vraiment faible ou alors deux échantillons détériorés par un mauvais bouchon. A remarquer que les deux bouchons des 1982 étaient différents de ceux des autres millésimes de Soldera. Le seul bouchon de même facture était peut-être celui du 1981.

Août 2015
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1982
(*****)
(Vigne Intistieti)
La couleur tire un peu sur le brun-noir mais elle reste dense et profonde. Les arômes sont ceux de l'époque avec un caractère très marqué. Notes de réglisse et de tabac. Le vin est fortement constitué. Les tannins sont encore puissants, mais ils sont équilibrés par le gras et la concentration du fruit. La longueur est exceptionnelle.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1981
(**)
(Vigne Intistieti)
Arômes de style classique ancien avec des notes de nougat et de moka. L'ensemble est agréable mais manque de complexité et de race. Vin facile qui semble assez léger et qui fait penser à un vieux Chianti. Son principal défaut est de manquer de substance.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1980
(****)
(Vigne Intistieti)
Au nez, c'est une belle nature élégante et harmonieuse avec un fruit pur accompagné par des notes d'humus et de tabac. Vin d'équilibre et de plaisir avec une structure qui semble moyenne au départ. Il est marqué par une certaine douceur, mais l'acidité lui procure du tonus. Sa densité ne fait qu'augmenter à l'ouverture.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1979
(*****)
(Vigne Intistieti)
Nez extrêmement racé qui fait penser à un Mission Haut-Brion des grandes années. Notes de cuir, de réglisse et de bois doux. Grande personnalité. Vin très structuré avec de la force mais beaucoup d'équilibre. Le gras dense du glycérol accompagne les composantes jusque dans la très longue finale. Je pense qu'il nous étonnera longtemps encore.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1978
(**)
(Vigne Intiesti)
Arômes de style classique Bordeaux mais qui manque de noblesse, de finesse et de densité. Vin un peu rustique avec de la douceur à l'attaque. L'évolution révèle des tannins bruts et une structure insuffisante.
 
------------------------------------------------------
 
Octobre 2014
BRUNELLO DI MONTALCINO SOLDERA 1977
(****)
(Vigne Intistieti)
Pour le premier millésime de Brunello produit par Soldera, ce 1977 révèle déjà un beau caractère et de l'élégance. Le vin est équilibré et racé avec des tannins de haute qualité. Il est très agréable et a tenu remarquablement bien. La trame acide soutient favorablement les autres composantes. Sans être exceptionnel, il démontre le potentiel élévé du domaine Soldera.
 
***************************************************
 
Juillet 2015
ROSSO DI MONTALCINO SOLDERA 1986
(*****)
Les arômes sont resplendissants du joyeux soleil toscans, sans être lourds ou compotés. On est sur des fruits rouges très purs, avec une grande ampleur. C'est très séduisant. Le vin est un jus charnu et velouté, mais tout est ferme et dynamique. La jeunesse est incroyable. Du début à la fin, la "présence" de bouche est marquante. Quand on sait qu'il s'agit du deuxième vin de Soldera, on a de quoi être impressionné. A part le gigantesque Brunello de Soldera lui-même, je ne sais pas s'il existe un autre Brunello qui puisse rivaliser avec ce "Rosso di Montalcino" dans ce millésime à l'heure actuelle.