NIEPOORT
 
Dernière mise à jour: mai 2016
 
Franciscus Marius Niepoort, originaire de Hollande, s'installe à Porto 1842 et y fait du commerce de vin. Peu après, il monte son entreprise.
La maison est devenue des plus en vue à l'arrivée de Dirk Niepoort (5ème génération).
Niepoort produit des "Vintage" et des "Colheita" considérés parmi les meilleurs de tout Porto.
Mais c'est certainement avec la catégorie "Garrafeira Niepoort" que cette entreprise s'est démarquée de manière magistrale par rapport aux autres producteurs.
 
*************************************
 
GARRAFEIRA NIEPOORT
La catégorie "Garrafeira Niepoort" a été créée sur le millésime 1931. Elle est unique dans son style: certains Porto de grands millésimes sont gardés durant quelques années dans les fameuses "pipes" (550 - 600 litres), puis mises dans des bonbonnes (dames-jeannes) en verres de 8 à 11 litres pour une période de 22 à 41 ans (sauf le 1967: que 9 ans). Le résultat est fabuleux.
Seulement 10 millésimes ont été commercialisés à ce jour (en 2016). Ils sont décrits ci-dessous.
Les vignes, composées des divers grands cépages habituels, ont au moins 80 ans.
La rareté des bouteilles est grande: environ 1000 bouteilles seulement sont produites par millésime.
 
----------------------------
 
Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1977
(
*****)
Très belle couleur brun-rouge assez clair avec de la brillance. Arômes très fins et élégants, sur les fruits rouges (fraises) et le pruneau. On pense immédiatement à du Bourgogne. Vin fort et délicat en même temps. Il y a autant de sucre que de glycérol. Tout reste fruité et jeune du début à la fin. Le soutien d'alcool est parfait car l'équilibre est là. Il est très difficile de vouloir donner un âge à ce vin.
----------------------------
 
Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1967
(
*****)
Très belle couleur brunie assez claire avec de la brillance. Arômes racés avec un caractère fort. Le fruité, sur la confiture de fraise, est accompagné par des notes de bois exotique, de nougat et de chocolat. S'y rajoute une touche d'herbes amères style Vermouth ancien. C'est grandiose. La bouche est plus douce que sur le 1977. L'acidité et l'alcool semblent aussi plus élevés. Pour un technicien, il paraîtra moins "parfait", mais sa personnalité est plus marquante. Même si ce grand sujet affiche 49 ans, on sent insctinctivement qu'il est encore bien trop jeune.
----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1964
(
**)
Même style de couleur que sur les précédents. Le nez part sur de l'acidité volatile et l'alcool un peu dévié. La bouteille n'est à coup sûr pas parfaite. Malgré cela, on devine un vin puissant et fort.

----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1952
(*****)
Couleur une peu brunie assez claire. Arômes d'une complexité hors norme. Le fruité de confiture de fraise est soutenu par des notes de noix, de nougat, d'écorce d'orange et de kumquat avec une minéralité qui fait penser à un Manzanilla (Jerez). Une touche d'acidité volatile augmente positivement les sensations. Malgré la force dégagée, tout n'est que pure délicatesse. Vin voluptueux avec une rondeur exquise. Le soutient d'acidité est vivifiant et rafraîchissant. C'est autant fin que dense. La longueur est infinie. Vin qui bénéficie d'un vieillissement positif, mais dont le jeunesse est à peine croyable.

----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1950
(
*****)
Couleur plus foncée que les autres, d'un brun qui part sur l'ambre. Nez d'une finesse extrême avec une acidité volatile parfaitement maîtrisée qui rajoute de la dimension à l'ensemble. De par le fruit si pur, on se croirait devant un grand Bourgogne. Et pourtant la base semble très "confite" avec des notes de nougat. La complexité est aussi là. Vin extraordinaire qui allie puissance et délicatesse. Glycérol et sucre sont totalement fondus. L'acidité soutient parfaitement le tout. L'alcool semble élevé mais il n'est là que pour donner encore plus de force et de densité. Longueur infinie. Une anthologie.

----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1948
(
*****)
Couleur brun ambré. Les arômes partent sur des tertiaires fins mais racés: cuir, cire de parquet, champignons, macérations d'herbes aromatiques, réglisse, iode... Le vin est équilibré, délicat, subtil et complexe. La petite douceur du fruit est accompagnée par des notes de bois noble et une touche fumée. La finale est autant soutenue par l'acidité que par une amertume d'herbes qui fait penser à du vieux Vermouth. Cette amertume est bien entendu ce qui donne une fraîcheur peu commune à l'ensemble.

----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1940
(
*****)
Couleur ambre limpide. Arômes très complexes et élégants qui ne semblent pas atteints par les tertiaires. On passe par toutes sortes de senteurs: confit de fruits exotiques (mangue, banane séchée), livèche, nougat, cire de parquet. On y trouve aussi le sucre brûlé ou sucre candi des très vieux Yquem (1869), et encore le fameux rancio d'un Madeira Sercial. Bien entendu, tout est renforcé par une grandiose acidité volatile. C'est une perfection sans âge. Le vin est onctueux mais ferme, avec une grande densité de fruit et de tannins. Le soutien positif d'alcool est marquant. Fabuleux sujet.

----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1938
(
*****)
Couleur ambre très limpide. Nez d'une finesse extrême avec beaucoup de complexité: banane séchée, date, raisin de Corinthe, vanille, café, chocolat... Vin avec des rondeurs sensuelles du plus bel effet. L'ampleur est incroyable, mais l'équilibre est parfait. Le sucre fait à nouveau penser à un Yquem très vieux (1869). Mais on y ressent aussi des notes qui le rapprochent du Rhum et du distillat de grain. Un jus fantastique d'une longueur extrême.

----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1933
(
*****)
Couleur ambre clair. Arômes complexes au possible avec un fruité extrêmement pur: pâte d'abricot, reine-claude, crème pâtissière, caramel, nougat. S'y rajoute des notes d'herbes aromatiques comme sur des vieux Vermouth et une touche orangée qui rappelle le beau soleil toscan. Vin parfait d'équilibre sur un fruité encore si jeune qu'il en paraît presque trop jeune! On est, entre autres, sur le kumquat, la date et la figue. L'alcool élevé semble décupler les merveilleuses sensations olfactives et gustatives. Fabuleux sujet.

----------------------------
 

Avril 2016
PORTO GARRAFEIRA NIEPOORT 1931
(
*****)
Couleur ambrée. Nez de grande complexité avec une race et une force incroyables. Notes de fraise, de sucre candi, d'iode... Vin concentré avec un sucre et un glycérol élevés compensés par une acidité exceptionnelle. La jeunesse est infaillible. L'ensemble semble reposer là, immuable, sans âge.

 
*************************************
 
VINTAGE
----------------------------
 

Février 2007
PORTO VINTAGE NIEPOORT'S 1977 (****)
Concentré, fin, vif et équilibré.

----------------------------
 

Septembre 2011
PORTO VINTAGE NIEPOORT'S 1970 (*****)
Ce doit être la grandeur du millésime 1970, et non la chance, qui fait que toutes les bouteilles de Porto que je déguste de ce millésime sont fantastiques. Les arômes de ce Nieeport's sont plus marqués par le pruneau d'Agen et la confiture de fraise que par le Kirsch. L'onctuosité immense et la sucrosité sont compensée magistralement par une acidité presque insoutenable autrement. C'est un "réveil-palais". Il est doté d'une fantastique sensualité.

----------------------------
 

Janvier 2016
PORTO VINTAGE NIEPOORT 1963
(****)
Arômes racés et forts avec un peu de rusticité. On devine l'alcool. Le vin est très corsé et dense. La douceur arrive juste à compenser la chaleur de l'alcool. C'est de toute façon un Porto absolument remarquable et de haut niveau, mais il n'atteint pas le sommet attendu d'un 1963.

 
*************************************
 
COLHEITA
----------------------------
 

Avril 2016
PORTO NOVIDADE GARRAFEIRA PARTICULAR NIEPOORT 1990
(
*****)
C'est un événement hors du commun que de pouvoir déguster ce qui semble être une sorte de 11ème millésime de Garrafeira Niepoort "non déclaré". On n'a pratiquement aucun renseignement supplémentaire, sinon que le vin a été mis dans les fameuses bonbonnes en 1992.
La couleur est rouge dense avec un aspect légèrement tuilé, un peu comme sur un Vintage. Les arômes sont purs et denses, sur le kirsch. Le vin a une petite douceur, moindre de celle d'un Vintage habituel. Ce qui frappe, c'est la densité du jus qui impressionne le palais du début à la fin. Très très long.

----------------------------
 

Septembre 2015
PORTO V.V. NIEPOORT 1863
(*****)
Arômes d'une extraordinaire exubérance. La complexité est celle des plus grands sujets: cerise noire, raisin sec, café, nougat, figue... L'élégance va de paire avec la densité. La bouche est d'une force exceptionnelle. La rondeur est tout en sensualité. La chair du fruit est exquise. L'acidité finale est parfaite. C'est le plus grand "Colheita" que j'ai dégusté.