AUTRES VINS DU PIEMONT
 
Dernière mise à jour: novembre 2016
 

A part la région d'Alba où se trouvent les appellations les plus réputées (Barolo et Barbaresco), le Piémont regorge de vins et d'appellations de haut intérêt.
Le cépage roi demeure le Nebbiolo (appelé aussi Spanna).

Sont présentés ci-dessous des vins des appellations suivantes:
GATTINARA - BARBERA - TIMORASSO - ERBALUCE

 
**********************************************
 
GATTINARA
 
------------------------------------
 
Novembre 2008
GATTINARA G. TROGLIA 1949 (***)
Couleur rouge assez tuilé. Nez complexe: fruits très mûrs, tabac, cuir, bois doux,... Une certaine minéralité fumée se dégage et donne beaucoup de caractère à l'ensemble. Le vin est rond, riche et épanoui à l'attaque. Des tannins athlétiques et une acidité élevée durcissent un peu la finale. Ce style non standardisé de l'époque a plu à l'assemblée car le vin a encore beaucoup d'énergie.
 
------------------------------------
 
Mai 2016
SPANNA DI GATTINARA RISERVA UMBERTO FIORE 1959 (*****)
Le Nebbiolo est bien le roi du Piémont. Et pas seulement dans ses appellations phare Barolo et Barbaresco. Autrefois, dans tout le nord piémontais, ce cépage donnait des vins plus connus et reconnus que maintenant. Les arômes sont forts, avec des notes "cuir-animal" qui sont un peu rustiques au départ, mais qui prennent de l'élégance avec l'ouverture. Le vin est fortement constitué. Le gras (glycérol et fruit charnu) est si marqué que l'on se rapproche de la sensation sucrée. C'est très agréable. L'acidité et les tannins typiques du Nebbiolo sont là pour équilibrer cette "rondeur". Vin de grande envergure. (Spanna est un autre nom du Nebbiolo)
 
------------------------------------
 
Novembre 2016
GATTINARA TRE VIGNE 2006
(*****)
Elégance toute particulière au nez. Superbe fruit bien mûr mais pas compoté. Notes de tabac et de bois oriental. Vin somptueux, très soyeux du début à la fin. Les tannins et l'acidité du cépage soutiennent l'ensemble. Très long.
 
**********************************************
 
BARBERA
 
Le cépage Barbera donne aussi régulièrement un vin de haute tenue. Il peut être très élégant et structuré. Il représente à peu près la moitié de l'encépagement piémontais.
Pour les amateurs de vins qui sortent de l'ordinaire, je conseille de déguster du Barbera Vivace. Celui-ci est en effet pétillant.
 
------------------------------------
 
Février 2003
BARBERA D'ASTI "MONTRUC" FRANCO M. MARTINETTI 1996 (****)
Couleur rouge rubis dense. Nez tout dans les fruits rouges et l'élégance, frais et jeune encore, très agréable. Vin au fruit très pur, comme si on se trouvait devant la récolte elle-même. L'acidité magnifique soutient l'ensemble et donne une finale fraîche et soutenue. La trame est serrée sans qu'il n'y ait de lourdeur. La vinification, très bien menée, ne trahit pas la matière première et le terroir.
BARBERA D'ASTI "BRICCO DELL'UCCELLONE" GIACOMO BOLOGNA 1998 (****)
Couleur rouge très limpide. Nez de fruits très mûrs, d'herbes aromatiques, avec un caractère fort. Vin rond et riche, sensuel, agréable à tous les niveaux, malgré une finale marquée par une acidité élevée et une petite amertume. Vin de haute personnalité et de grande structure, fait pour les amateurs de vrai vin.
BARBERA D'ASTI "QUORUM" HASTAE 1997 (****)
Couleur rouge très sombre. Nez pur, sur les fruits noirs, récolte prise au moment optimal. Vin parfait dans ses composantes, concentré, avec des tannins forts mais enrobés par beaucoup de gras, aspect iodé, très long. Le suivi de la vinification en fait un vin "moderne", mais de haut vol.
BARBERA D'ALBA "VIGNETO GALLINA" LA SPINETTA 1997 (****)
Couleur rouge-noir dense. Nez de fruits rouges très mûrs, orangé, "exubérant". Vin gras et rond jusqu'à être onctueux, dans la dentelle, aspect caramel et réglisse: que c'est agréable! La finale est cependant soutenue par une belle acidité.
BARBERA D'ALBA "LARIGI" ELIO ALTARE 1995 (****)
Couleur rouge, le disque est légèrement tuilé. Nez très complexe, marqué cuir-animal au départ. L'ouverture développe des aspects d'orange, de vanille et de bois oriental, avec beaucoup de race. Le vin est tendre, mais ne manque pas de structure. La finale est tout en dentelle et procure un véritable plaisir.
BARBERA D'ALBA
"RISERVA VIGNETO POZZO DELL'ANNUNZIATA" ROBERTO VOERZIO 1996
(****)
Couleur rouge-noir profond. Nez noble et élégant, au fruit surmûr de pruneau et de cerise noire. Vin souple et plein, suave, concentré, avec des tannins superbes. Toutes les composantes sont solides, y compris l'alcool, mais le glycérol accompagne de manière sensuelle l'ensemble jusqu'à la fin d'une très longue rétro-olfaction.
 
------------------------------------
 
Juin 2007
BARBERA D'ALBA "RISERVA VIGNETO POZZO DELL'ANNUNZIATA"
ROBERTO VOERZIO 1998
(****)
Ce vin reflète bien la philosophie de Voerzio: perfection du raisin à la récolte et travail de cave non dirigiste. Tout est concentré sans lourdeur. Le fruit noir est charnu et sensuel. Grande longueur.
 
------------------------------------
 
Novembre 2008
BRICCO DELL'UCCELLONE BARBERA DI GIACOMO BOLOGNA 1985 (***)
Au départ, le nez est étrangement marqué par la torréfaction et par des notes de pain de seigle. L'ouverture laisse s'épanouir de beaux fruits rouges, dans l'élégance. Vin qui a tenu au vieillissement. Son fruit qui perdure durant toute l'évolution le rend facile et agréable à boire. La structure est moyenne.
 
------------------------------------
 
Octobre 2010
BARBERA D'ALBA "SCARRONE" VIETTI 2006 (****)
Ce cépage peut vraiment donner de grands vins. Les arômes partent sur les fruits noirs et le cuir, avec un caractère noble. La matière est ronde et dense. Splendide. A attendre.
 
**********************************************
 
TIMORASSO
 
Cépage blanc pratiquement totalement abandonné replanté dès la fin des années 1980 dans les provinces d'Alessandria et d'Asti (provisoirement aussi à Cuneo). A l'heure actuelle, 130 à 150 hectares seulement de Timorasso fournissent les quelques bouteilles recherchées par un public averti. Le vin est remarquablement structuré et riche. Il possède un potentiel de vieillissement supérieur à presque tous les autres cépages blancs italiens.
 
------------------------------------
 
Septembre 2011
TIMORASSO VIGNETTI MASSA, COSTA DEL VENTO 2000
(****)
Cépage blanc du sud Piémont pratiquement disparu mais qui renaît. Les arômes amples allient le côté floral aux fruits très mûrs (pêche blanche). On devine un caractère bien trempé. Le vin est riche, gras et onctueux, avec une belle fermeté en finale.
 
**********************************************
 
ERBALUCE
 
------------------------------------
 
Octobre 2010
ERBALUCE DI CALUSO ENRICO SERAFINO 1998 (****)
Superbe vin liquoreux, riche et fin.

Décembre 2013
PASSITO ERBALUCE STRAVECCHIO SERAFINO 1939 (*****)
La couleur est celle des très vieux Tokaji. Le nez est une pure délicatesse. On y ressent des raisins de Corinthe avec des notes d'herbes aromatiques. La bouche est parfaitement équilibrée. La sucrosité est bien présente mais elle réussit à se faire suffisamment discrète pour ne pas alourdir le palais. La petite amertume de quinquina est accompagnée par une très belle acidité. La finale est de la dentelle faite pour le plaisir. J'ai beaucoup aimé ce style différent des autres liquoreux connus.