PIEMONT: BAROLO / BARBARESCO
 
Dernière mise à jour: décembre 2016
 

Turin est la grande ville de cette région. Mais Asti et surtout Alba et sa célèbre truffe blanche sont le point de départ pour les visites auprès des producteurs.
Le cépage roi est le Nebbiolo. Les deux villages qui donnent les appellations les plus prestigieuses sont Barbaresco (480 hectares) et Barolo (1'200 hectares). Pour beaucoup, ce sont les meilleurs vins d'Italie.
Les Barbaresco sont considérés comme plus élégant et fins. Les Barolo sont plus corsés et puissants. Mais de les discerner étiquette cachée est bien difficile, en tous les cas pour moi.
Je considère les meilleurs Barolo et Barbaresco comme étant des vins aussi grands que les premiers crus de Bordeaux ou les grands crus de Bourgogne.
Mon producteur préféré est BRUNO GIACOSA. Un chapitre lui est consacré.
Un autre de mes producteurs préférés est GIACOMO CONTERNO. Un chapitre lui est aussi consacré.

 
**********************************************
 
BORGOGNO
 
Je connais très peu cette maison. Je sais qu'elle a fait par le passé de grands vins
 
------------------------------------
 
Février 2016
BAROLO RISERVA BORGOGNO 1955
(*****)
Superbe couleur rouge, pas très dense mais encore bien jeune. Les arômes sont d'une étonnante finesse. On y ressent des fruits rouges mêlés à des notes de bois oriental. Le vin est très harmonieux. La trame n'est pas serrée, mais la densité est là. Rien n'indique son âge. Un grand moment de plaisir.
 
------------------------------------
 
Décembre 2016
BAROLO RISERVA BORGOGNO 1931
(*****)
Le chef d'oeuvre que j'attendais! Un des plus grands spécialistes des Barolo anciens m'avait dit que ce cru était extraordinaire. Il avait raison. La couleur, de toute beauté, ne fait pas penser à celle d'un Barolo classique habituel. Elle est d'un rouge assez foncé et dense. On penserait à un vin de moins de 20 ans! Les arômes sont merveilleusement fruités et élégants. A l'aveugle, on est sur un très grand Bourgogne. La noblesse est là. L'âge est totalement occulté. La bouche est exceptionnelle d'équilibre. La chair voluptueuse est une vraie caresse pour le palais. Les tannins et l'acidité sont totalement fondus et ne sont là que pour donner de la force, du caractère et du dynamisme à l'ensemble. La finale est somptueuse. Un des plus grands Barolo que j'aie bus.
 
**********************************************
 
CAVALLOTTO
 
------------------------------------
 
Novembre 2016
BAROLO RISERVA SPECIALE CAVALLOTTO 1964
(****)
Très beau Barolo classique qui a tenu grâce aux tannins et à l'acidité de son cépage (Nebbiolo). L'attaque est ronde et sensuelle. L'évolution est un peu plus stricte. Mais l'ensemble est des plus agréables. L'ouverture ne l'a pas affaibli, même si on sent qu'il tire maintenant ses dernières cartouches.
 
**********************************************
 
CERETTO
 
Maison assez importante qui maîtrise avec réussite tous les aspects nécessaires à la bonne marche de l'entreprise, de la vigne à la commercialisation. Les vins sont remarquablement équilibrés et réguliers qualitativement. La fameuse vigne Bricco Rocche est l'enfant chéri du domaine viticole et des amateurs de grands Barolo.
 
------------------------------------
 
Bus dans les années 1990
BAROLO BRICCO ROCCHE ROCCHE CERETTO 1990
(****)
BAROLO BRICCO ROCCHE ROCCHE CERETTO 1985 (****)
 
------------------------------------
 
Bus dans les années 1990
BAROLO BRUNATE CERETTO 2000
(***)
BAROLO BRUNATE CERETTO 1986 (***)
BAROLO BRUNATE CERETTO 1982 (****)
 
**********************************************
 
CONTERNO ALDO
 
Grand nom parmi les barolisti. Ses vins sont remarquablement élégants.
Le Barolo Granbussia, produit dès 1970, est le plus fameux de sa gamme. Il est affiné approximativement durant deux ans dans de grands foudres. Il n'est pas mis sur le commerce avant six ans et n'est produit que dans les grandes années.
 
------------------------------------
 
Novembre 1995
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1985 (****)
Nez très intense, animal, cuir, réglisse, cerise, pruneau. Vin très vif, fruit jeune, citronné, beaucoup de tanins et d'alcool. A attendre encore quelques années.

Juin 2007
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1997 (****)
Nez exubérant et vivant avec une belle touche orangée. Vin soyeux et riche au fruit bien mûr. Un plaisir naturel déjà maintenant, mais qui a de l'avenir aussi.
Juin 2007
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1996 (****)
Vin élégant et rond au fruit charnu comme du Cornalin ou du Pinot Noir. Finale un peu athlétique: le vin est trop jeune.
Juin 2007
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1995 (****)
Vin très concentré avec une grande pureté de fruit et une acidité tonique en finale. Touche cuir-animal.

Avril 2010
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1989 (***)
Nez spécial marqué par un caractère fort avec des notes de camphre et de réglisse. Vin riche et puissant. Le palais reste longuement marqué par la force alcoolique et par les tannins dantesques. Vin assez rustique qui ne semble pas des plus équilibrés..... à l'heure actuelle en tous les cas. Si l'on tient compte des louanges faites sur ce vin, on ose croire que cette bouteille n'est pas parfaite.

Octobre 2010
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1996 (****)
Les arômes sont complexes avec un caractère très fort. On retrouve du cuir, des fruits noirs, des notes fumées et de la terre noire. Le vin est assez monumental. Il n'est pas vraiment dans la finesse, mais quelle force et quelle personnalité il dégage! Les tannins sont encore stricts et l'acidité est marquée. Le fruit arrive heureusement à arrondir cette masse grâce à une chair onctueuse.
Octobre 2010
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1985 (****)
Vin très complexe et baroque. On ressent des fruits noirs et rouges très mûrs et des notes pour le moins giboyeuses. Le vin est monumental. Tout est même un peu démesuré. C'est une nature attachante seulement pour les habitués.

Mars 2011
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1985 (****)
Vin assez rustique au départ. Il est très concentré avec une certaine chaleur d'alcool. Cette bouteille m'a bien plu de par son caractère et de par sa tenue. Ce n'est pas toujours le cas.

Juin 2011
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1985 (***)
Vin peu agréable au départ à cause de ses notes marquées d'écurie et de sa rusticité. Il s'améliore assez rapidement mais son caractère est si fort qu'on pourrait le qualifier de "caractériel"!

Avril 2012
BAROLO GRANBUSSIA ALDO CONTERNO 1982 (****)
Superbe vin de caractère qui ne manque pas de finesse. La structure est remarquable. La finale est bien jeune grâce à des tannins virils et à une acidité plus élevée que dans d'autres millésimes renommés. Je l'ai trouvé nettement meilleur que le très coté 1989.
 
------------------------------------
 
Novembre 1995
BAROLO RISERVA SPECIALE ALDO CONTERNO 1945 (*****)
Magnifique couleur. Nez de cerise mûre, mais aspect frais et encore jeune. Barolo de grande classe, fin et élégant. La récolte semble avoir été de parfaite maturité et très saine. Equilibre entre le gras et l'acidité, puissance incroyable. Tanins et fruits pas encore sur le déclin, bien au contraire. Bouteille de légende.
 
------------------------------------
 
Novembre 1995
BAROLO BUSSIA RISERVA SPECIALE ALDO CONTERNO 1937 (****)
Le vin était de grande jeunesse, très concentré et très riche en alcool, comme tout grand Barolo. La couleur était celle du Nebbiolo, à beaux reflets bruns mais point terne. Le nez de pruneau était intense. La bouche stricte avec une acidité citronnée en finale et une énorme longueur. Ce fut un grand plaisir. (bu à deux reprises)
 
**********************************************
 
GAJA
 
Cave familiale en plein centre du village de Barbaresco fondée en 1859. Angelo Gaja la reprend en 1961 et devient progressivement dans les années 1980 la plus grande vedette italienne du vin. Bien qu'à l'opposé des fameux "traditionnalistes", il est autant respecté par ceux-ci que par les "modernistes" comme étant l'homme qui a donné ses lettres de noblesse aux vins du Piémont à travers le monde. C'est lui qui introduisit de nouvelles techniques et de nouvelles idées dans la région. Il planta même du Cabernet dans les meilleures zones de Barbaresco. Son père s'exclama: "Darmagi" qui signifie "dommage" dans le dialecte piémontais. Ce nom fut ainsi donné au vin issu de ces vignes.
Mais ses trois crus prestigieux de Barbaresco sont pour moi ses vins de référence: Sori Tildin, Sori San Lorenzo et Costa Russi.
 
------------------------------------
 

Novembre 1994
BARBARESCO SORI SAN LORENZO GAJA 1985 (****)
Nez complexe, pruneau, figue, épices, pas dans la finesse mais dans le caractère. Vin très jeune, grande acidité malgré le fruit mûr sur le pruneau, très long et concentré, beaucoup de matière. Peut se garder encore longtemps.

Février 2009
BARBARESCO SORI SAN LORENZO GAJA 1978 (***)
Arômes forts sur le bois doux et la réglisse. Le vin est chaleureux et riche avec un caractère marqué. Sa force tannique surclasse les autres composantes. Il a bien tenu grâce à sa forte constitution de base.

septembre 2013
BARBARESCO SORI SAN LORENZO GAJA 2004 (*****)
Grand vin structuré, net et droit. Commence à se boire, mais fait pour durer. Très grand millésime.

 
------------------------------------
 
BARBARESCO SORI TILDIN GAJA 1985 (****)
 
------------------------------------
 
Novembre 2011
COSTA RUSSI ANGELO GAJA 2000 (****)
Nez ample de fruits rouges bien mûrs avec une note de cuir. On devine un caractère bien trempé. Vin très corsé avec une trame serrée, de l'alcool et une acidité élevée (c'est du Nebbiolo). Il marque par sa force et par sa personnalité. Il est certainement trop jeune.
 
------------------------------------
 
Bus dans les années 1990
BARBARESCO GAJA 1982
(***)
BARBARESCO GAJA 1976 (***)
BARBARESCO GAJA 1974 (**)
BARBARESCO GAJA 1970 (***)

Novembre 2008
BARBARESCO GAJA 1971 (**)
Nez de fruits mûrs à souhait. Arômes de confiture de fraise. Le vin est concentré et velouté. Il est quasi doux à l'attaque. Mais l'acidité très élevée et les tannins stricts rendent le vin austère dès l'évolution de bouche. Vin de caractère fort, encore présent.

Février 2010
BARBARESCO 1998 GAJA (****)
Superbe vin au fruit très pur et très dynamique. Il est riche mais équilibré grâce à se belle structure.
 
------------------------------------
 
Bus dans les années 1990
DARMAGI GAJA 1986
(***)
DARMAGI GAJA 1985 (****)
DARMAGI GAJA 1983 (****)

Février 2010
DARMAGI 1995 GAJA (****)
Un Cabernet récolté bien mûr. Grande structure. On ressent un peu la richesse de l'alcool en finale mais ce n'est pas gênant. Sa tenue est remarquable.
 
**********************************************
 
MASCARELLO BARTOLO
 
Ce producteur peu médiatisé est toujours resté dans le plus grand classicisme. Ses vins sont équilibrés et racés. Ils ne sont pas marqués par une grande puissance mais par une grande pureté de cépage et de terroir.
Bartolo est décédé en 2005. Sa fille Maria Teresa, qui a déjà repris le domaine dès 1993, continue exactement sur la voie déjà tracée.
 
------------------------------------
 
Bus dans les années 1985-1995
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1990
(****)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1988 (***)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1986 (***)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1985 (****)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1983 (***)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1978 (****)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1961 (***)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1958 (*****)
BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1955 (***)

Novembre 1995
BAROLO CANUBI BARTOLO MASCARELLO 1974
(***)
Nez très élégant et plein, nougat, champignon, cannelle, pruneau. Vin dont la magnifique acidité est enrobée par beaucoup de gras, du velours, très équilibré. Superbe.
BAROLO CANUBI BARTOLO MASCARELLO 1979
(***)
Nez minéral, sous-bois, pleine maturité de fruit, cerise. L'âge l'a rendu plus tendre, mais l'acidité est toujours présente en finale de bouche. Grand Barolo classique à son apogée.

Juillet 2007
MG BAROLO CANNUBI BARTOLO MASCARELLO 1988 (***)
Vin de fruit, très charnu avec une acidité fraîche en finale. Grand équilibre des composantes. Très ouvert avec un fruit charnu.

Janvier 2014
BAROLO BARTOLO MASCARELLO 2008 (*****)
Arômes élégants avec des fruits noirs bien mûrs mais pas compotés. Beaucoup de séduction. Vin rond à l'attaque. L'équilibre des composantes est remarquable. La structure est là, mais ne s'impose pas. Le style classique de la maison se ressent par la nature "vraie" du vin, mais on a travaillé l'élégance et l'harmonie pour que le sujet soit déjà extrêmement agréable à boire dès aujourd'hui.

Octobre 2016
BAROLO BARTOLO MASCARELLO 2008 (*****)
Même commentaire que sur la bouteille ci-dessus, mais il semblait avoir renforcé son caractère et son potentiel de garde.
 
**********************************************
 
MASCARELLO GIUSEPPE
 
Producteur classique que je n'ai connu que tardivement. Ses vins semblent posséder beaucoup de personnalité et ne sont peut-être pas toujours faciles d'approche.
 
------------------------------------
 
Octobre 2016
BAROLO MONPRIVATO GIUSEPPE MASCARELLO 2010 (*****)
Grand Barolo qui allie l'élégance au caractère. La structure est forte mais rien de dévie sur la lourdeur. Splendide à l'heure actuelle, mais il tiendra.
 
------------------------------------
 
Novembre 2008
BAROLO MONPRIVATO GIUSEPPE MASCARELLO 2000 (***)
Belle couleur rouge. Nez élégant qui fait penser à un Bourgogne: fruits rouges bien mûrs sur la fraise avec des notes de "fourrure". Vin classique très accessible dès aujourd'hui, tout dans les fruits. Bonne fraîcheur finale. La structure est moyenne.
 
------------------------------------
 
Mars 2016
BAROLO MONPRIVATO GIUSEPPE MASCARELLO 1996 (*****)
Quel plaisir de retrouver un cru que je n'avais pas en haute estime et qui m'enthousiasme! Les arômes sont particulièrement élégants et fruités. L'ensemble est resté très jeune. La bouche est soyeuse mais ferme grâce à des tannins nobles et à une belle acidité finale.
Même commentaire sur une bouteille bue 7 jours plus tard.
 
------------------------------------
 
Juin 2010
BAROLO MONPRIVATO GIUSEPPE MASCARELLO 1974 (****)
1974 est très bon dans le Piémont. Ce Monprivato a une couleur assez foncée et dense. Les arômes sont forts et complexes: réglisse, bois doux, fruits noirs mûrs, tabac... La bouche est concentrée et riche. L'alcool est un peu violent mais il reste acceptable grâce à la forte constitution des autres composantes. Un vin pour "connaisseurs".
 
**********************************************
 
PRODUTTORI DEL BARBARESCO
 
I Produttori del Barbaresco sont un exemple de ce que l'on peut arriver à faire quand on s'en donne les moyens et qu'on a la passion. Un peu plus du cinquième de la production de Barbaresco sort de cette cantine sociale.
 
------------------------------------
 
Avril 2009
BARBARESCO MOCCAGATTA RISERVA PRODUTTORI 1995 (****)
Vin de grand caractère, très droit et pur. La structure est vraiment remarquable. Doit encore attendre. Un Barbaresco de haut niveau.

Juillet 2009

BARBARESCO RABAJA RISERVA PRODUTTORI 1970 (****)
Les arômes, très ouverts et sensuels, sont d'une grande finesse avec un fruit qui pourrait faire penser à du Bourgogne. La bouche est onctueuse au possible. La chair veloutée est marquée en finale par une superbe acidité. Un vin de "jouisseur" qui recevrait une note moins élevée des techniciens......mais cela n'a aucune importance (c'est fou comme la bouteille a paru petite!).
 
**********************************************
 
PRUNOTTO
 
Cette maison était déjà fameuse dans les années 1920. C'est elle aussi qui, à partir de 1961, a commencé à favoriser la dénomination des crus de Barolo (Cannubi et Bussia) et de Barbaresco.
 
------------------------------------
 
Juin 2010
BAROLO RISERVA BUSSIA PRUNOTTO 1971 (****)
Ce grand millésime a produit un superbe Barolo Bussia rond, riche et puissant, mais un peu baroque aussi. Ce qui n'est pas fait pour déplaire aux hédonistes.

Mai 2011
BAROLO RISERVA BUSSIA PRUNOTTO 1971 (****)
Un grand classique bien tenu. Structure et caractère.
 
------------------------------------
 

Janvier 2008
BAROLO RISERVA PRUNOTTO 1971 (***)
Barolo de style ancien encore bien présent gâce à une forte constitution de base.
 
------------------------------------
 
Février 2010
BAROLO PIRA DI FALLETTO PRUNOTTO 1974 (****)
Une étonnante bouteille. Le vin est racé, riche et équilibré. Il a vraiment très bien tenu. Le fruit encore très tonique est accompagné par des notes de bois doux et de vanille. La bouteille fut vidée sans que l'on s'en rende compte.
 
------------------------------------
 
Décembre 2008
BAROLO CANUBI PRUNOTTO 1982 (***)
1982 a produit des Barolo de garde grâce, entre autre, à une acidité élevée. Le vin est superbe, avec une belle concentration.
 
**********************************************
 
RATTI RENATO
 
Renato Ratti est connu pour avoir édité la carte des crus du Barolo et la carte des millésimes de la région. On connaît malheureusement moins ses études sur l'histoire et la culture oenologique, ainsi qu'une quantité de livres sur les vins et le savoir-boire.
C'est un producteur classique d'une certaine envergure puisqu'il possède environ 30 hectares de vignes.
 
------------------------------------
 
Février 2008
BAROLO MARCENASCO RENATO RATTI 1988 (***)
Un très bon Barolo encore sur le fruit.

Juin 2010
BAROLO MARCENASCO RENATO RATTI 2004 (****)
Un grand Barolo classique mais très bien suivi, avec une forte constitution. L'élégance est là aussi.

Décembre 2013
BAROLO MARCENASCO RENATO RATTI 1988 (****)
Superbe vin vivant et équilibré. Sa nature italienne est trop plaisante.

Février 2015
BAROLO CONCA RENATO RATTI 1974
(*****)
Est-il besoin de rappeler que 1974 est un excellent millésime dans le Piémont? J'ai retrouvé dans ce vin une vraie nature. Tout de suite, on sent le raisin de la récolte à plein nez. Le fruit rouge est accompagné par du cuir et du tabac. Le caractère est noble. La bouche est très harmonieuse. Il n'y a pas une grande densité, mais la structure est remarquable. Le soutien des tannins et de l'acidité donne de la force à l'ensemble. Une vraie bonne surprise.

Octobre 2016
BAROLO MARCENASCO RENATO RATTI 1986
(*****)
A l'ouverture, on n'aurait pas pensé le voir se transformer aussi brillamment. Les arômes, assez vieillissants et rustiques au départ deviennent de plus en plus jeunes et fins avec l'aération. Le fruit rouge, tout en dentelle, s'exprime joyeusement en bouche. L'élégance est celle des grands Pinot de Bourgogne. Chaque gorgée est un plaisir sensuel.
 
**********************************************
 
SERAFINO ENRICO
 
Maison fondée en 1878 qui a toujours gardé une vraie tradition.
 
------------------------------------
 
Mai 2016
BAROLO RISERVA ENRICO SERAFINO 1947
(*****)
La couleur est encore d'un beau rouge soutenu. Les arômes sont très fruités avec des notes de fumée, de bois doux et de cuir. La bouche est charnue à l'attaque avec un fruit très développé et mûr. L'évolution révèle des tannins athlétiques et une acidité superbe qui soutiennent la longue finale. L'ensemble est monumental: c'est bien un grand 1947 avec sa forte personnalité.
 
**********************************************
 
VIETTI
 
Famille dont le nom est devenu célèbre grâce à de très grands vins produits lors d'années extraordinaires comme 1971. Ils présentent des crus traditionnels de grand caractère, de très longue garde et d'une fameuse complexité.
 
------------------------------------
 
Bus dans les années 1990
BAROLO ROCCHE RISERVA VIETTI 1990
(****)
BAROLO ROCCHE RISERVA VIETTI 1982 (****)

BAROLO VILLERO RISERVA VIETTI 1990 (****)
BAROLO VILLERO RISERVA VIETTI 1989 (***)
BAROLO VILLERO RISERVA VIETTI 1982 (****)

Mai 2008
BAROLO ROCCHE VIETTI 1995 (***)
Nez sur les fruits mûrs exubérants avec une note vanillée. Vin de caractère, très puissant. Les tannins sont féroces et l'acidité élevée. S'assagira avec le temps.

Septembre 2016
BAROLO VIETTI 1961
(****)
Ce cru est très représentatif des Barolo qui ont bien vieilli. Il a gardé du tonus et du fruit. Tout est agréable du début à la fin.
 
**********************************************
 
AUTRES BAROLO & BARBARESCO
 
------------------------------------
 
Novembre 2011
BAROLO PERCRISTINA DOMENICO CLERICO 2000 (*****)
Quelle classe il se dégage de ces arômes! On pense au terroir et à la subtilité des Graves. Vin exceptionnel d'équilibre et de finesse. La trame est serrée mais il n'y a aucune lourdeur. Les tannins somptueux sont quasi "granuleux". La longueur et la jeunesse sont incroyables.
 
------------------------------------
 
Octobre 2010
BARBARESCO LE COLLINE 1978 (****)
Voici un Barbaresco vraiment élégant et fin. Le fruit est charnu et frais encore. Toutes les composantes sont en harmonie. Il faut dire que le millésime est exceptionnel.

Juin 2011
BARBARESCO RISERVA SPECIALE LE COLLINE 1986 (***)
Domaine très peu connu qui ne m'a jamais déçu. Vin élégant et pur, très plaisant.
 
------------------------------------
 
Octobre 2009
BAROLO RISERVA MARCHESI DI BAROLO 1982 (***)
Un Barolo très classique à son développement maximum. On sent une grande maturité de fruit qui donne beaucoup de chair en bouche. Il ne manque pas d'alcool non plus... La rusticité qu'il présente n'est pas du tout désagréable. C'est un vin baroque pour épicurien.

Juin 2011
BAROLO MARCHESI DI BAROLO 1958 (****)
1958 est un grand millésime en Piémont. Ce Barolo a extrêmement bien tenu. Il exhale des parfums très complexes et élégants: café, nougat, confiture de fraise... Le vin est tout en agréables rondeurs mais sa finale est rehaussée par une magnifique acidité. Il a un grand équilibre. Son fruit pourrait bien faire penser à celui d'un Bourgogne. Splendide.
 
------------------------------------
 
28 août 2010
BARBARESCO VIGNETO FASÊT MARIO MINUTO 1971 (****)
Arômes complexes et élégants. On y retrouve des fruits rouges et des notes d'épices fines. L'ensemble est resté étonnamment jeune et vif. L'équilibre est remarquable. Ce cru, issu d'un millésime exceptionnel, a conquis les palais d'amateurs pourtant peu habitués à ce style de vin.
 
------------------------------------
 
Juin 2015
BAROLO PIO CESARE 1953
(*****)
Etonnante couleur rubis juste un peu bruni. Arômes ouverts et élégants sur les fruits rouges, comme les Bourgogne. Touche de cuir noble. La bouche est onctueuse et équilibrée du début à la fin. Grandiose soutien acide qui donne fraîcheur et vie. On sent de la richesse alcoolique mais il n'y a aucune lourdeur.
 
------------------------------------
 
Janvier 2014
BARBARESCO MONTEFICO ROAGNA 2005 (****)
Très beaux arômes subtils et fins. On se rapproche un peu de la Bourgogne. Le vin est équilibré et séduisant tant il joue sur la dentelle.
 
------------------------------------
 
Juin 2007
BARBARESCO RABAJA BRUNO ROCCA 1997
(***)
Vin fin et élégant tout en étant bien structuré. Superbe fruit rouge charnu. Encore très jeune.
BARBARESCO RABAJA BRUNO ROCCA 1998 (**)
BARBARESCO RABAJA BRUNO ROCCA 1996 (**)
 
------------------------------------
 
Juin 2008
BAROLO MIRAFIORE TENIMENTI DI BAROLO 1936 (***)
Un vin bien de son époque avec des tannins assez féroces et une personnalité très forte. J'imagine que la récolte n'a pas été égrappée, ce qui a renforcé le caractère bien trempé de ce vin d'un autre monde. La structure de base lui a octroyé le potentiel pour traverser 7 décennies sans devenir impotent.