LIQUEURS
 
Dernière mise à jour: décembre 2015
 
On peut dire que les liqueurs ou les élixirs ont été créés dans un but pharmaceutique. Ils contiennent du sucre et sont régulièrement des macérations d'épices, d'herbes ou de fruits dans de l'alcool.

Pour moi, plusieurs éléments (qui sont peut-être des avantages par rapport au vin) me portent à mettre ces boissons au sommet du plaisir gustatif:
- l'alcool élevé, de 18% à 55%, voire plus, amplifie goûts et arômes de manière impressionnante
- la grande sucrosité est équilibrée par l'acidité élevée et par l'amertume fantastique due à la macération avec des plantes.

Je ne bois pas de liqueurs jeunes. J'ai réussi à trouver des anciennes liqueurs qui me paraissent être infiniment meilleures et plus fines que les productions actuels. Je ne sais pas si cela est dû au vieillissement ou au fait que les recettes anciennes étaient meilleures.
 
*******************************************
 
CHARTREUSE
 
---------------------------------------------------
 
Juillet 2009
CHARTREUSE VERTE TARRAGONE 1951-1959 (*****)
C'est une chance peu commune que de pouvoir déguster une "Taragone". Celle-ci est merveilleuse de complexité, de force et d'équilibre. Les arômes partent sur le fenouil frais, le safran, la réglisse et toutes sortes d'épices orientales. La bouche est marquée par une douceur qui, grâce à l'alcool et son glycérol, enrobe toutes les différentes flaveurs à la perfection. La longueur est interminable. Tout est si fort et puissant que l'on frôle la violence, mais c'est très excitant!
 
---------------------------------------------------
 
Octobre 2010
CHARTREUSE JAUNE "VOIRON" 1951-1956
(*****)
Les arômes sont infiniment complexes et changeants. On passe par beaucoup d'épices et de fleurs. C'est un vrai bazarre, mais tellement enrichissant. La bouche est évidemment monumentale et somptueuse. La longueur est interminable.
 
---------------------------------------------------
 
Décembre 2015
CHARTREUSE VERTE "UNE TARRAGONE" 1936-1941
(*****)
L'année de cette bouteille a pu être identifiée: 1938. Les arômes sont d'une finesse et d'une complexité extrêmes: vanille, herbes fines, safran, fleurs... En bouche, l'équilibre est là, avec une suavité parfaitement intégrée. La densité ne dévie jamais sur la lourdeur. La longueur est à la hauteur de la concentration du sujet.
 
---------------------------------------------------
 
Octobre 2014
CHARTREUSE VERTE (FOURVOIRIE) 1932-1935
(****)
On reconnaît bien cette fameuse liqueur avec sa complexité et sa force. Tout y est, comme d'habitude. Cette fois-ci, elle est quand même un peu déséquilibrée par l'alcool. C'est impressionnant de toute façon.
 
---------------------------------------------------
 
Juin 2005
CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1930-1945 (*****)
Liqueur très fine mais avec beaucoup de densité et de complexité.
 
---------------------------------------------------
 
Octobre 2010
CHARTREUSE "UNE TARRAGONE" 1921-1929 (*****)
Une Sainte Liqueur! Quelle complexité et quelle force! Tout est démesuré mais tellement parfait et concentré! La douceur du breuvage miraculeux amplifie l'infinie quantité de flaveurs que déploient les 130 plantes différentes qui ont créé cette symphonie exceptionnelle.

Décembre 2010
CHARTREUSE "UNE TARRAGONE" 1921-1929 (*****)
Peut-on imaginer qu'une telle force soit si aimable au palais? La complexité est aussi extrême que la longueur. Le palais semble se subordonner avec délectation à ce fracassant déferlement....
 
***************************************************************
 
DISTILLERIE EYGUEBELLE
 
---------------------------------------------------
 
Décembre 2015
OBLITUS PERIIT 1984
(*****)
Cette distillerie se trouve dans la Drôme provençale. Un fût d'une liqueur distillée en 1984 a été oublié durant 31 ans. Les 353 litres ont été mis en bouteilles en 2015. La recette perdue de cette merveille date de 1239!
Les arômes sont similaires à ceux des Chartreuses, mais pas identiques. On ressent bien la macération de plantes (une centaine). Tout est d'une finesse et d'une complexité fantastiques. Je trouve même qu'il y a plus de pureté et de délicatesse que dans les Chartreuse. Un grand moment pour moi.
 
***************************************************************
 
BENEDICTINE
 
---------------------------------------------------
 
Septembre 2011
BENEDICTINE DOM (*****)
Une ancienne bouteille, de plus de 50 ou 60 ans, retrouvée emballée par une sorte de papier très fin, comme à son origine. Cette liqueur à base de 27 plantes est extrêmement complexe et dense. La douceur est heureusement équilibrée par un alcool élevé. Cette bénédictine ancienne est vraiment un sujet extraordinaire.
 
***************************************************************
 
KUMMEL
 
---------------------------------------------------
 
Décembre 2014
KUMMEL MARIE-BRIZARD
(environ 80 ans) (*****)
Les arômes sont autant denses et fins que puissants. L'ampleur et la complexité sortent du commun. C'est un cas en la matière. On y ressent des fruits confits de toutes sortes avec des notes de bois doux, de réglisse et d'anis. La bouche est tout simplement immense. Chaque nouvelle (petite, c'est mieux) gorgée transmet de nouvelles incroyables sensations. La densité est hors norme. La longueur dépasse celle des plus grands vins (grâce à l'alcool). C'est, pour l'instant, la plus grande liqueur que j'aie bu, chartreuses y compris.
 
***************************************************************
 
CURACAO / ORANGE / TRIPLE SEC
 
---------------------------------------------------
 
Décembre 2014
EXTRA SEC ORANGE CURACAO CUSENIER
(plus de 60 ans) (*****)
Une liqueur incroyable. Les arômes sont en même temps fins et "violents". Le soutien positif d'alcool est impressionnant, la complexité aussi. La bouche est une gerbe infinie de sensations fruitées dont la grande douceur est soutenue par une forte acidité. Je pense que la qualité de fabrication de l'époque, ainsi que l'âge, font beaucoup dans la qualité exceptionnelle de ce produit.

Août 2015
CURACAO TRIPLE SEC LASSAUVAJEU (plus de 50 ans) (*****)
Les anciennes liqueurs sont extraordinaire de force et de complexité. Le soutien d'alcool amplifie de manière grandiose toutes les composantes. Les arômes et les goûts sont principalement imprégnés par la mandarine et son écorce sur ce sujet aussi fin que fort.
 
***************************************************************
 
CREME
 
Mai 2004
CREME CREOLE DE LA VEUVE AMPHOUX MARTINIQUE (FORT-ROYAL) 1805 (**)
(liqueur douce à base d'herbes aromatiques)
Parfum de Chartreuse fine et élégante. Girofle, épices fines. Douceur très agréable. Tire sur la banane en fin de bouche. L'alcool est élevé, mais tout est bien équilibré.