CHÂTEAU LATOUR A POMEROL
 
Dernière mise à jour: août 2015
 
La diversité des sols et les rendements faibles produisent ici un vin qui allie la puissance des grands Pomerol à l'élégance des Graves. Latour à Pomerol se caractérise aussi par sa couleur foncée, sa complexité, sa chair onctueuse, et son bouquet spécial de truffe et de violette. Les anciens millésimes ont produit des vins parmi les plus fabuleux de l'appellation. Je ne connais pas assez les nouveaux millésimes.
Latour à Pomerol est pour moi le vin le plus attachant des Pomerol. C'est dans ce cru que je ressens le plus la nature réelle du terroir. Il peut être d'une concentration extrême, mais il n'a miraculeusement jamais de lourdeur.

Mes Latour à Pomerol préférés sont: 1961, 1948 et 1950
 
*******************************************
 
Mai 2010
CHÂTEAU LATOUR A POMEROL 1982 (****)
Superbe surprise. Quelle finesse et quel race! Absolument délicieux à l'heure actuelle.

Octobre 2010
CHÂTEAU LATOUR A POMEROL 1982 (****)
Vin au sommet de son art à l'heure actuelle. Il donne tout ce que l'on aime dans un Pomerol: rondeur et élégance, avec du volume.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2004
MAGNUM CHATEAU LATOUR A POMEROL 1961 (*****)
Couleur rouge dense profond, sans vieillissement. Nez de grand Porto. Très puissant et ample. Cerise noire, myrtille. Une masse gigantesque, mais civilisée, en début de carrière. Vin imposant d'une densité extrême. La plantureuse chair du fruit réussit à ensorceler le palais malgré des tannins affolants et un alcool élevé. La structure au sommet de ce qu'a pu donner un 1961. Finale sur de l'Eau-de-Vie de gentiane, très vigoureuse et interminable. Un vin incroyable et saisissant, un géant totalement extravagant. A coup sûr, un des plus grands vins jamais faits à Bordeaux.
Un autre magnum bu en décembre 2006, semblait de même niveau, mais il était entâché par très très léger goût de bouchon.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2004
MAGNUM CHATEAU LATOUR A POMEROL 1950 (*****)
Sa robe est très dense. Les arômes indiquent sans aucun doute le grand millésime: ampleur, fruits parfaitement mûrs, élégance. Les notes de chêne frais, de baies noires et de réglisse donnent de la complexité. Le vin est vraiment concentré et de forte personnalité. Les tannins sont impressionnants et semblent encore jeunes. La finale est rehaussée par une acidité élevée très agréable. La persistance est très longue. Un tout grand vin avec du potentiel.
 
-----------------------------------------
 
Mars 2006
MAGNUM CHATEAU LATOUR A POMEROL 1948 (*****)
C'est peu connu, mais la rive droite a produit une série inégalée de grands millésimes au milieu du 20ème siècle: 1945, 1947, 1948, 1949 et 1950. Ce Latour à Pomerol offrait les mêmes qualités qu'un 1947: fruits très très mûrs, grande onctuosité, forte structure... Je n'avais jamais encore dégusté un aussi grand vin de ce millésime. Extraordinaire.
 
-----------------------------------------
 
Septembre 2003
MAGNUM CHATEAU LATOUR A POMEROL 1947 (****)
Couleur rouge-rubis profond. Nez très ample, voluptueux et sensuel. Fruits compotés, figue, pruneau d'Agen, cuir, chocolat, cacao. En bouche, le millésime et l'origine ont produit un vin charnu, souple, plein et tendre, mais cette suavité disparaît en finale pour être dominée par des tannins étonnamment stricts. Le vin est très grand, mais on peut imaginer que son apogée a été atteinte il y a quelques années déjà.