ITALIE DU NORD
 
Dernière mise à jour: décembre 2016
 
Sont présentés ci-dessous des vins des régions suivantes:
FRIULI VENETIA - LIGURIA - LOMBARDIA - TRENTINO ALTO ADIGE OU SUD TIROL
 
*********************************************
 
FRIULI VENETIA
 
----------------------------------------
 
TORCOLATO MACULAN (***) (1990, 1985, 1982)
Ce blanc liquoreux est obtenu à partir de Vespaiola principalement, avec un peu de Garganega et de Tocai. La récolte est prise plus ou moins tardivement tardivement, puis séchée hors souche. ("passito")
 
----------------------------------------
 
ACININOBILI MACULAN
Ce blanc liquoreux est obtenu à partir de Vespaiola principalement, avec un peu de Garganega et de Tocai. La récolte est atteinte par le botrytis cinerea. Le premier millésime produit fut le 1985.
Je me suis laissé prendre à deux reprises à l'aveugle en le confondant avec du Château d'Yquem plus âgé! C'est dire la qualité de ce vin. C'est cependant étonnant car la région et surtout les cépages ne sont pas les mêmes. C'est peut-être la qualité du bortytis cinerea qui est extraordinaire. Je n'ai pas goûté de millésimes plus jeunes que 1994.

ACININOBILI MACULAN 1994 (***)
ACININOBILI MACULAN 1993 (*****)
ACININOBILI MACULAN 1988 (*****)
ACININOBILI MACULAN 1986 (***)
ACININOBILI MACULAN 1985 (*****)

Décembre 2007
ACININOBILI MACULAN VENETIE 1988 (*****)
Grande pureté au nez. Une magnifique dentelle avec une touche orangée. Vin équilibré, resplendissant. Le sucre est parfaitement intégré. L'acidité est juste celle qu'il faut. Dense sans puissance. Très long. Grand vin de classe.
 
----------------------------------------
 
PICOLIT
Ce cépage blanc rare et difficile à cultiver donne un vin liquoreux assez délicat.

Septembre 2010
PICOLIT "LE VIGNE" DI ZAMO 2004 (****)
Un Picolit spécial puisqu'il est "passito" c'est-à-dire séché hors souche. Cela lui a donné une puissance peu commune, bien différente des délicats Picolit classiques. Le vin est onctueux et rond, avec un volume impressionnant.
 
----------------------------------------
 
Février 2013 (vin élevé en amphores)
ANFORA BIANCO BREG GRAVNER VENETIE 2004 (****)
Arômes très fins de fleurs blanches et d'agrumes (mandarine). Vin élégant et équilibré. On peut y ressentir toutes sortes de fruits. L'ouverture le voit sans cesse changer. La structure est là mais elle n'est pas pesante. Grande longueur de bouche.
 
*********************************************
 
LIGURIA
 
----------------------------------------
 
PIGATO ANFOSSI 1997
Le Pigato est un rare cépage blanc ancien d'origine grecque que l'on trouve dans la région de la Ligurie vers Albenga.
 
----------------------------------------
 
Novembre 2008
CINQUE TERRE N. CATONI 1951 (*****)
Issu normalement de Vermentino, ce vin était affublé d'une étiquette peu engageante. Couleur légèrement ambrée. Nez extrêmement complexe: cacao, raisin de Corinthe, écorce de mandarine, très légère touche aromatique de Riesling allemand... La bouche est bercée par une douceur d'une finesse exceptionnelle avec une petite acidité volatile qui vivifie l'ensemble. La densité indique une forte structure, mais étonnamment, le vin est une grande délicatesse du début à la fin. Un moment autant remarquable qu'inattendu!
 
*********************************************
 
LOMBARDIA
 
----------------------------------------
 
LUGANA BROLETTINO CA DE FRATI 1997
Vin blanc issu du Trebbiano de la région de la Lombardie.

REBO MONTECORNO 1994

La cave Montecorno dans la région du Lac de Garde produit un vin rouge très rare et excellent issu du cépage Rebo (croisement de Merlot avec du Teroldego).

Février 2009

SFORZATO CANUA CONTI SERTOLI SALIS 2001 (***) Lombardia
Très bon Sforzato de caractère et d'équilibre. Il est puissant mais il n'alourdit pas le palais. Son fruit bien mûr est accompagné par des notes de réglisse et de bois doux. On se laisse aller à en boire de larges gorgées car il est très velouté.
 
----------------------------------------
 
Juillet 2008
GRUMELLO FRATELLI POLATTI, VALTELLINA 1950 (****)
La couleur rouge très clair laissait présager un vin mort. Les effluves démontraient, au contraire, un vin extrêmement ample et fruité. On y ressentait une récolte surmûre de très belle qualité. En bouche, ce Nebbiolo (appelé Chiavenasca dans la région) était très volumineux et d'une douceur (pas trop marquée) vraiment exquise. Le fruit aux accents baroques s'accommodait très bien avec une acidité vivifiante en finale. Un vin spécial de très belle tenue, hors norme. Il démontrait à ceux qui ne le savaient pas encore qu'il n'y a pas que les grands Bourgogne ou Bordeaux qui ont un long potentiel de vieillissement.
 
----------------------------------------
 
Octobre 2015
FRANCIACORTA BRUT ANNAMARIA CLEMENTI CÀ DEL BOSCO 2004
(*****)
Les arômes sont ceux des grands Champagne ayant atteint une pleine maturité: chaume, noisette... L'élégance est toute particulière. La bulle est parfaite en ce moment. On ressent un vrai vin de base que le dosage n'a pas dénaturé. La finale reste très fraîche. L'âge ne lui est que favorable.
 
*********************************************
 
TRENTINO ALTO ADIGE / TRENTINO SUD TIROL
 
----------------------------------------
 
Juillet 2015
BRUT RISERVA "MADAME MARTIS" MASO MARTIS (TRENTO) 2005
(*****)
Cette "méthode classique" est le haut de gamme de la maison Maso Martis dans le Trentino, produit à raison de 1000 bouteilles. Les arômes sont élégants et ouverts, sans retenue. On sent un beau fruit de récolte. C'est dense et pur. En bouche, l'effervescence est très agréable. Le fruit est velouté, comme une caresse. Tout est harmonieux. La finale reste très jeune et fraîche, même si on ressent une acidité moindre que celle des Champagne. C'est un des plus beaux vins effervescents que j'aie bu, hors Champagne.
 
----------------------------------------
 
Décembre 2016
EISACKTALER SYLVANER, PETER PLIGER, SUDTIROL 2015
(*****)
Au nez, on sait immédiatement que le travail a été bien fait: c'est net et propre, sans manquer de caractère. Quelle pureté! Les arômes sont assez exotiques avec une certaine minéralité qui rappelle les Riesling allemands. La bouche est très dense. On y ressent un glycérol marqué mais très soutenu par l'acidité et par le terroir (aspect salin). Très long. Un grand vin, même s'il est encore bien jeune. Ce Sylvaner n'a pratiquement rien à voir avec les Johannisberg du Valais, issus du même cépage.