ETATS-UNIS
 
Dernière mise à jour: décembre 2016
 
La CALIFORNIE produit des vins extravagants, riches et corsés. Il me semble vrai que leur style est très souvent à l'opposé des fameux vins de terroirs européens tout en finesse et en subtilité. Il est vrai aussi que chaque région viticole a le droit (et même le devoir) d'élever des crus qui sont représentatifs de leur lieu d'origine. Tout comme les grands vins australiens, les grands vins californiens ont besoin de temps pour amadouer l'impétuosité de leur jeunesse.
 
****************************************************
 
DOMINUS ESTATE
 
Situé dans la Napa Valley, le vignoble de "Napanook" fut planté en 1836. Le bordelais Christian Moueix s'y installera en 1982 et y produira le premier millésime du fameux DOMINUS en 1983. Etonnamment, le propriétaire de Pétrus utilise un assemblage plutôt médocain, favorisant très largement le Cabernet-Sauvignon. La qualité de la vendange de 1993 fut considérée comme insuffisante pour produire ce cru.
Il s'agit d'un vin très structuré avec un fort caractère. Je l'ai régulièrement dégusté aux côté de son "concurrent" l'OPUS ONE.
 
Mai 1991
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1983 (***)
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1985 (****)

Novembre 1994
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1984 (***)
Nez complexe et ample, minéral, truffe, cuir, pruneau, fruits secs, style Bordeaux classique avec plus de puissance. Vin de caractère avec beaucoup de tanins, très sec, finale assez fine malgré tout. Peut se garder encore longtemps. Superbe vin.


Mars 1997
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1988 (***)

Septembre 1997
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1992 (****)

Février 2000
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1984 (****)

Février 2001
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1986 (***)

Octobre 2001
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1995 (***)

Avril 2004
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1989 (***)

Septembre 2007
DOMINUS ESTATE MOUEIX 1994 (***)
Vin assez racé et structuré.

Mai 2008
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 2001 (***)
Vin remarquable avec du volume. La structure est par contre moyenne, ainsi que la tenue en bouche. L'ensemble procure du plaisir car l'équilibre est très bon et le fruit ouvert. On est habitué à plus de puissance en général sur ce cru.

Avril 2010
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1984 (****)
Arômes très complexes qui indiquent un cru de grand caractère avec des notes "cuir-animal" bien présentes. Vin encore frais malgré ses 26 ans. Le fruit est accompagné par un côté mentholé. Les tannins sont très corsés mais pas séchards. Vin de relief et de haute personnalité.

Juin 2010
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1991
(*)
Vin dominé par le végétal d'une récolte manquant de maturité.
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1995 (****)
Un vin assez monumental. Volume et élégance. Fruits noirs "kirschés" très onctueux mais avec une grande acidité finale.
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1997 (***)
Vin de grande ampleur, très corsé et serré par des tannins rustiques. Belle structure malgré une petite verdeur.

Octobre 2010
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1987 (****)
Excellent vin bien structuré qui fait penser à un Bordeaux classique.
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1998 (****)
Un vin fort, corsé mais élégant et agréable. Pour moi une belle réussite de ce vin.

Mai 2012
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1984 (****)
Très beau vin avec l'élégance d'un Bordeaux classique. Il est au sommet à l'heure actuelle.

Mars 2014
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1997 (***)
Vin fortement extrait de style moderne avec une couleur très foncée, des tannins prononcés et un soutient alcoolique chaleureux. En ce moment, il paraît tout simplement trop pesant malgré des qualités indéniables. Déjà âgé de 17 ans, on peut se demander si le temps accomplira son oeuvre bienfaitrice.

Janvier 2015
DOMINUS, DOMINUS ESTATE MOUEIX 1984
(****)
Nez racé, dense et fort. Il est encore bien jeune, avec des notes de fruits noirs et de graphite. Le vin est concentré et long.

Mars 2016
DOMINUS, DOMINUS ESTATE 1999
(*****)
Arômes très harmonieux et ouverts. Le fruité est fin et pur. On n'est pas loin de certains Bordeaux classiques. On n'entre donc pas dans la puissance à tout prix. La bouche est aussi très équilibré et plaisante. La structure est là, mais ce qui rend ce vin remarquable, c'est sa grande buvabilité. Bravo!
 
****************************************************
 
HEITZ CELLAR
 
Octobre 1990
HEITZ CABERNET 1985 (***)
HEITZ CABERNET 1984 (***)

Mai 1991
HEITZ BELLA AOKS CABERNET SAUVIGNON 1985 (****)

Août 2001
HEITZ BELLA AOKS CABERNET SAUVIGNON 1986 (****)

Mai 1991
HEITZ MARTA'S CABERNET SAUVIGNON 1974 (*****)
Vin grandiose, magnifiquement structuré avec des tannins nobles et virils. Sa tenue est impressionnante et on devine que son avenir lui sourit. Il n'a rien à voir avec d'autres vins de la région qu'une extraction trop marquée a rendus riches et lourds. C'est le vin mûr californien que j'ai de loin le plus apprécié.

Août 2001
HEITZ TRAILSIDE VINEYARD CABERNET SAUVIGNON 1989 (****)

Mai 2008
CABERNET MARTHA'S VINEYARD HEITZ CELLAR 1992 (****)
Vin puissant et corsé avec des tannins forts. Tout est bien fait et la matière de base est excellente. Encore bien jeune.

Juin 2010
CABERNET MARTHA'S VINEYARD HEITZ CELLAR 1996 (****)
Vin racé avec un fruit très mûr mais pas confit. Concentré mais sans lourdeur malgré l'alcool.
 
****************************************************
 
KRANKL
 
Novembre 2011
JUST FOR THE LOVE OF IT 2002 SINE QUA NON, KRANKL (*****)
Nez assez fin de confiture de cassis ou de sureau. Vin exubérant et riche avec une petite sucrosité qui lui sied bien car elle compense la concentration du fruit, l'extraction des tannins et l'acidité élevée. Tout s'assemble miraculeusement et procure un véritable plaisir sensuel. C'est un monument pour le moins hors norme.

Novembre 2013
MAGNUM TANT PIS, KRANKL & ALBAN 1995
(****)
Au nez, on sent un caractère marqué, en puissance. Notes de réglisse et de bois doux. En bouche, c'est une masse monumentale avec des fruits noirs en coulis. L'attaque est un peu douce. L'acidité élevée a de la peine à compenser cette rondeur et cette corpulence. Peut-être à attendre?

Mars 2015
MAGNUM SYRAH FIVE SHOOTER SINE QUA NON 2010
(*****)
Vin assez démesuré, d'une puissance et d'un volume hors norme. On peut trouver que cela va trop loin, mais je lui pardonne sa folie parce j'y trouve une certaine "vie". C'est comme si le chef de cave avait eu l'humilité de laisser un brin de liberté à la récolte de base.
 
****************************************************
 
MONDAVI
 
CABERNET MONDAVI

Octobre 2001

CABERNET SAUVIGNON RESERVE MONDAVI 1994 (****)

Novembre 2007
CABERNET SAUVIGNON MONDAVI 1974 (***)
Belle personnalité au nez. Superbe récolte. Notes de cuir.
Vin ferme, tannique. Belle minéralité en finale. Long et équilibré, sans lourdeur. Vin d'une époque où l'on ne recherchait pas la puissance à tout prix.

Juin 2010
CABERNET SAUVIGNON RESERVE MONDAVI 1995 (****)
Vin ample et rond de grande structure. Assez baroque avec des rondeurs de Porto. Sensuel.

Février 2015
CABERNET SAUVIGNON MONDAVI 1977
(*****)
Couleur dense encore très jeune. Les arômes de Bordeaux classiques sont aussi très jeunes. Le vin a une grande structure. Il est très harmonieux et long. Il semble parfait de récolte.

Octobre 2015
CABERNET SAUVIGNON MONDAVI 1977
(*****)
Ce vin est une grande réussite. Avec le temps, il ressemble aux Bordeaux classiques qui ont du caractère et de la tenue. Ce vin est concentré sans être lourd. Sa texture est ferme mais veloutée. De plus, la race est de la partie. Il n'a encore subi aucun outrage du temps. Absolument superbe.

Juillet 2016
PINOT NOIR MONDAVI 1978
(****)
Couleur encore bien dense et sombre. Arômes classiques avec du caractère. Vin corsé avec une belle personnalité. Il n'est de loin pas sur le déclin.

Décembre 2016
CABERNET SAUVIGNON RESERVE MONDAVI 1975
(*****)
Arômes racés et nobles avec du caractère. On sent une vraie nature. C'est aussi très dense mais il n'y a rien d'imposant. La bouche est très structurée et fraîche. L'équilibre des composantes est parfait. La longueur est au-dessus du lot. Une grande personnalité qui dément certaines idées reçues: le vin est encore d'une grande jeunesse après plus de 40 ans, et il ne donne pas du tout l'impression d'être "body buildé".
 
****************************************************
 
OPUS ONE MONDAVI
C'est un vin dont le cépage très majoritaire est le Cabernet-Sauvignon. Je l'ai dégusté dans les millésimes suivants: 1995, 1994, 1990, 1989, 1985, 1983 et 1982. Je l'ai toujours trouvé très bon, mais il manque de personnalité et souffre de la comparaison avec son "concurrent" le Dominus Estate au niveau de la structure . Je pense que c'est un vin qui vaut en général (***).
Septembre 2007: OPUS ONE 1993 (***) Vin agréable et équilibré. Structure moyenne.
Décembre 2007: OPUS ONE 1983 (***)
Vin de structure moyenne bien tenu. Encore un beau fruit. Equilibré et agréable.

Mai 2008
OPUS ONE MONDAVI 1994 (****)
Magnifique vin avec un fruit charnu et des tannins remarquables qui s'ouvrent bien à l'heure actuelle. Structuré et harmonieux.

Décembre 2010
MAGNUM OPUS ONE MONDAVI 1997 (***)
Arômes racés. On y retrouve des fruits noirs et une note fumée. Le vin est corsé et puissant, avec des tannins très présents. Certainement à attendre.

Février 2015
OPUS ONE MONDAVI 1985
(***)
Beau vin un peu vieillissant.
 
****************************************************
 
MOUNT EDEN VINEYARDS
 
Novembre 2015
CHARDONNAY ESTATE MOUNT EDEN VINEYARDS 2011
(****)
Arômes de fruits exotiques et de pain grillé avec une belle minéralité. En bouche, l'attaque est veloutée et riche. On devine une belle matière très bien travaillée. La finale est rehaussée par une acidité élevée. L'élevage est parfaitement intégré, même si le vin est encore bien jeune. Beauoup d'éléments le rapprochent du Bourgogne, à part un aspect plus "technologique", et une marque "terroir" moins présente.
 
****************************************************
 
SCREAMING EAGLE
 
Juin 2010
SCREAMING EAGLE 1994 (*****)
Arômes étonnants car ils font penser au style Haut-Brion en baroque et exubérant. Grande complexité: notes de cuir et de bois de cèdre avec des fruits noirs surmûrs. Grande personnalité aussi. On part sur les Bordeaux de la grande époque 1945 - 1947. Le vin est très sensuel car le fruit est dense et sucré. Une touche d'acidité volatile renforce positivement l'ensemble des merveilleuses composantes. La finale est fraîche et infinie.
 
****************************************************
 
LARRY TURLEY
 
En compagnie de son oenologue Ehren Jordan, l'ancien médecin Larry Turley vinifie les plus anciennes vignes de Zinfandel de la Napa Valley (80 ans). Il nomme ses vins "Big Reds" et s'inspire de l'école de la Vallée du Rhône, plus précisément Gérard Chave et Jean-Luc Colombo.
 
Novembre 2003
ZINFANDEL HAYNE VINEYARD LARRY TURLES 1999 (****)
Ce vin est véritablement somptueux. La structure est énorme. Les tannins et l'alcool sont heureusement équilibrés par la chair du fruit. On se rapproche d'un Porto ou d'un Amarone.

Octobre 2009
ZINFANDEL OLD VINES LARRY TURLEY 1999 (*****)
Un monument impressionnant. On sait que la récolte est issue d'une très vieille vigne à rendement ridicule. Tout est quasi démesuré dans ce vin, mais il présente une telle personnalité et de telles qualités qu'il en devient des plus attachants. Son fruit est à mâcher et ses tannins sont quasi herculéens. On ne peut s'empêcher de penser à du Porto avec moins de sucre ou à de l'Amarone. Une douce folie qu'il faut absolument déguster une fois.

Mars 2011
ZINFANDEL RATELSNAKE RIDGE LARRY TURLEY 2006 (****)
Vin puissant et concentré: 15,9% volume! C'est un peu monstrueux, mais c'est quand même très bon!