CHÂTEAU MONTROSE
 
Dernière mise à jour: août 2015
 
Je place volontiers Château Montrose dans le groupe des "grands" de Bordeaux.

Il s'est toujours montré un beau classique avec de la structure et un style bien à lui. Le temps ne l'a pas trop vu changer à ce niveau-là.

Il est l'un des rares "deuxièmes" à posséder un potentiel de vieillissement comparable à celui des "premiers". Du reste, un des dictons préférés à Montrose est "qualité doit rimer avec longévité".

Mes Montrose préférés sont: 1945, 1929, 1934, 1959, 1964, 1970
 
***********************************************
 
Mars 2013
CHÂTEAU MONTROSE 2010 (***)
Arômes amples et élégants, mais le vin est "étroit" et dur. Il est dominé par des tannins rudes. On espère que c'est la jeunesse qui en est la cause.
 
-----------------------------------------
 
Février 2010
CHÂTEAU MONTROSE 1995 (****)
Grand vin structuré mais sans puissance. La race d'un grand Bordeaux se ressent. Il est très équilibré. Il commence à donner du plaisir mais on devine un grand potentiel de garde.
 
-----------------------------------------
 
Août 2001
CHÂTEAU MONTROSE 1990 (****)
Robe rouge-rubis foncé. Nez ample de fruits noirs et de réglisse, assez strict. Le vin est tout en puissance et en extraction, avec des tanins encore trop présents en finale. Vin impressionnant par sa masse, mais qui manque d'expression, du moins pour le moment.


Décembre 2007
CHÂTEAU MONTROSE 1990 (*****)
Grande élégance au nez. Belle maturité de récolte. Fruits noirs, tabac,... Superbe vin concentré, riche, gras jusqu'à être onctueux, mais avec des tannins très musclés. Très long. Très grand vin avec beaucoup de potentiel.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1986
(****)
Au nez, belle présence et caractère. C'est un "classique" avec de la complexité: fruits noirs, cuir, terre humide. Vin droit et pur avec une trame serrée, sans richesse excessive. Belle acidité en finale.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1975
(****)
Arômes élégants et racés, sur les fruits rouges. Vin corsé avec une attaque onctueuse. Les tannins resserrent un peu la finale. Vin de caractère sans concession.

Février 2015
CHÂTEAU MONTROSE 1975
(*****)
Nez racé avec un caractère marquant. Tout semble encore très jeune. Vin très bien construit avec un fruité charnu et des tannins athlétiques. Belle acidité finale. Un grand sujet avec encore du potentiel.
 
-----------------------------------------
 
1982 & 1983
CHÂTEAU MONTROSE 1970
(*****)
Bu 4 fois durant cette période, il n'était pas indigne face au Latour du même millésime, et ce en comparaison directe.
Par la suite, j'ai en ai bu quelques bouteilles qui étaient malheureusement toutes un peu "dégradées".

Février 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1970 (****)
Après quelques bouteilles défectueuses, je tombe enfin sur un sujet parfait. Les arômes sont encore bien jeunes, mais ils laissent quand même deviner une époque "différente". On y retrouve des fruits noirs, du cuir et un boisé noble. C'est très classique. Le vin est concentré et équilibré. Sa chair onctueuse sur toute la longueur de bouche est un véritable plaisir sensuel. Il y manque un rien pour lui accorder 4 étoiles.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2010
CHÂTEAU MONTROSE 1966 (***)
Vin sec un peu étroit, mais agréable. Il a bien tenu grâce à ses tannins et son acidité, mais on sent une évolution qui l'a un peu diminué.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1964
(*****)
Nez ample avec de la noblesse. Le fruit est très mûr. La note tertiaire est subtile (humus, sous-bois). La bouche est onctueuse à l'attaque avec une chair à croquer. Il a aussi une belle "tension". Magnifique acidité citronnée sur la finale. Très belle densité et beaucoup de longueur.


Avril 2014
CHÂTEAU MONTROSE 1964 (*****)
Nez racé avec du caractère, sans manquer de subtilité. Le fruit est encore très jeune, droit et pur. Vin de haute personnalité, concentré et équilibré. A l'ouverture, ses qualités s'amplifient et il semble encore en phase ascendante.
 
-----------------------------------------
 
Juiin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1961
(***)
Arômes de maturité un peu rustiques sur le cuir-animal. Vin charnu et fruité avec des tannins forts et une acidité élevée. Il lui manque le panache et la densité qu'on attend d'un 1961. J'ose croire à une bouteille pas parfaite.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1959
(*****)
Au nez, il y a beaucoup d'ampleur et d'élégance. Le fruit sur mûr est resté très jeune. La complexité passe par des notes de tabac, de bois exotique, de café et de nougat. A l'attaque, le vin a une douceur d'une grande sensualité. A l'évolution, le fruit charnu continue d'enrober parfaitement des tannins somptueux et une acidité vivifiante. Longueur et concentration exceptionnelles.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2009
CHÂTEAU MONTROSE 1949 (mise négoce) (***)
Un classique Bordeaux de cette époque avec un aspect rafleux et des tannins peu enclins à se fondre. La structure est remarquable. Un vin de haute expression un peu austère.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2009
MAGNUM CHÂTEAU MONTROSE 1947 (***)
Couleur rouge peu dense mais magnifique. Arômes amples de fruits surmûrs mais pas compotés. On y retrouve une certaine délicatesse malgré le style opulent du millésime. Notes de cuir, mais aussi une touche orangée qui rappelle la Toscane. Le vin est suave au possible, mais il est aussi marqué par une acidité volatile élevée. C'est une grande nature qui, bien que très plaisante, est prétéritée par un certain déséquilibre.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1945
(*****)
Au nez, le style puissant, fort et racé du millésime ressort immédiatement. On est en présence d'une grande personnalité. Une touche de bois exotique (santal) lui procure de la noblesse. Vin très charnu à l'attaque, presque visqueux. Dès l'évolution, une magnifique acidité lui octroie une superbe "tension". Vin monumental d'une longueur extrême.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1937
(**)
Arômes viandés assez rustiques et caractère marqué. L'élégance n'est pas son point fort. Petite note végétale. On ne se sent pas spécialement à Bordeaux. Vin doux à l'attaque, mais l'acidité prend rapidement le dessus. Un peu simple et court. Bouteille parfaite? J'en doute.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1934
(*****)
Au nez, on est dans l'élégance et la finesse d'un Bourgogne. C'est impressionnant de précision et de pureté, mais il y a aussi de la puissance et de la force sans que cela soit "lourd". Vin de haute expression, charnu mais frais. Le gras enrobe les composantes jusqu'au bout. La finale est une queue de paon.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1929
(*****)
Au nez, on a l'élégance d'un Bourgogne avec une grande densité. C'est exotique et exubérant. Vin doux qui semble hors d'atteinte du temps. Le fruité part sur la cerise rouge. C'est un jus fantastique. La finale est parfaite de finesse et de jeunesse.
 
-----------------------------------------
 
Juillet 1994
CHÂTEAU MONTROSE 1928
(***)
Remarquable vin structuré et bien tenu. Mais tout n'est pas dans l'élégance et l'équilibre.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2010
CHÂTEAU MONTROSE 1921 (****)
Les effluves indiquent un vin de haute personnalité d'une époque ancienne. Le fruit bien mûr de récolte part sur le pruneau d'Agen. On y ressent des notes de cuir marquées jusqu'à faire penser à l'écurie. Le vin est riche et très structuré. Les composantes sont un peu sur dimensionnées (alcool, acidité, tannins), mais tout s'assemble avec bonheur. Même la rusticité amenée par le côté rafleux se marie bien avec la personnalité attachante de ce vin. La tenue est remarquable.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1906
(***)
Arômes très fins de moka, de champignons et de crème fouettée. A l'ouverture, la confiture de fraise ressort. Vin riche en alcool avec des tannins un peu rustiques. L'acidité est mordante en finale. Le style fait penser à une vinification avec les rafles.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1898
(***)
Nez de fraise des bois avec de la fougère. Touche boisée intéressante. Il y a un tout petit peu d'acidité volatile, mais elle n'est pas gênante. Vin droit et vif avec une structure moyenne. L'ouverture lui donne un peu du volume de bouche.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1893
(****)
Nez assez noble et élégant avec un fruit bien mûr. Notes de chocolat et de caramel. La douceur plaisante de l'attaque lui donne de la sensualité. Finale fraîche avec une belle longueur.
 
-----------------------------------------
 
Juin 2013
CHÂTEAU MONTROSE 1888
(***)
Arômes de petits fruits rouges très purs et fins. Densité remarquable. La "présence" est moins forte en bouche qu'au nez. Vin très fruité mais marqué par une acidité élevée. La longueur est moyenne et l'ensemble un peu simple.
 
-----------------------------------------
 
Avril 1999
CHÂTEAU MONTROSE 1887 (****)
Il nous fit entrer dans un intense moment d'émotion: un vin de 112 ans d'âge avec autant de choses à nous transmettre! La couleur indiquait un certain âge, mais laissait aussi deviner un vin bien vivant. La structure tanique était impressionnante, et le fruit avait une acidité si jeune que la finale était fraîche. L'aspect un peu végétal d'une récolte certainement pas entièrement égrappée, n'était pas du tout négatif, puisque cela rajoutait un plus au caractère bien trempé du vin. Les tanins étaient nobles et un peu austères. Ce vin nous faisait littéralement entrer dans la terre-même qui avait fait mûrir ses raisins. On ressentait un terroir et un millésime, sans aucune intervention de la part du vinificateur pour dévier ce que la nature avait donné. Et quelle nature!