CHATEAU AUSONE
 
Dernière mise à jour: octobre 2015
 
Ausone est un vin en-dehors des autres. Son style est très différent de l'exubérant et velouté Cheval Blanc. Il est donc assez austère avec une structure remarquable mais moins corpulent que ses pairs de Saint-Emilion. Son terroir subtil est difficile d'accès et ne s'épanouit qu'avec beaucoup de temps. L'extrême petitesse de son vignoble est la raison principale de sa rareté: 8 hectares! L'occupation de 1939-1945 est l'une des raisons de la rareté des anciens millésimes d'Ausone.
Ausone ne suit pas toujours la ligne de cotation des millésimes bordelais: par exemple 1976 est bien au-dessus de 1975.
Mes plus grands Ausone sont: 1959, 1964, 1953, 1961, 1976, 1955,...
 
**********************************************
 
Août 2001
CHÂTEAU AUSONE 1990 (*)
Le nez paraît un peu fermé et strict, avec un côté bois doux particulier. Vin plus sur le terroir que sur le fruit. A l'attaque, on ressent du gras, mais il est rapidement dominé à l'évolution et en finale par les tanins et une acidité citronnée. L'ensemble est un peu étriqué. Il y manque le volume de bouche qui le rendrait plus agréable. Peut-être faut-il encore l'attendre. (la bouteille n'était certainement pas parfaite)
 
-----------------------------------------
 
Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1988 (***)
Arômes tout en dentelle et en élégance. Les fruits rouges se mêlent à des notes de vanille et d'épices nobles. Le vin est assez "droit" et un peu strict au niveau des tannins. Le style est classique et agréable. On voudrait un peu plus de chair.
 
-----------------------------------------
 
Novembre 2008
CHÂTEAU AUSONE 1986 (****)
Couleur rouge dense. Nez "classique" vraiment complexe: petits fruits noirs, cacao, bois oriental, minéralité de pierre à feu. Le vin est rond mais ferme. La structure remarquable s'impose sans insistance. La finale est très fraîche. Vin de grande personnalité qui donne beaucoup de plaisir à l'heure actuelle.

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1986 (***)
Arômes amples de fruits bien mûrs (pruneau). Notes d'humus et de caramel. Le vin est agréable, mais il manque de pureté. L'ensemble est équilibré avec de la fraîcheur en finale. Il semble prêt à la consommation.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1985 (***)
Vin très classique. Grand équilibre mais structure moyenne. (3 bouteilles bues entre 1994 et 1999)

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1985 (***)
Arômes de fougère avec un fruit rouge très pur. L'élevage se ressent encore de manière ostentatoire. Le vin est assez strict avec des tannins un peu "verts". Il est cependant assez fin et droit.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1983 (****)
Excellent Ausone. Assez expansif pour ce cru. Du velours et du fruit. Belle structure.
(2 bouteilles bues en 1992 et 1996)

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1983 (*****)
Arômes amples et élégants. On devine à l'olfaction le velours du fruit. Vin à la chair onctueuse au fruité dense et pur. La finale est soutenue par une belle fraîcheur. Une grande réussite du millésime.
 
-----------------------------------------
 
Avril 2003
CHATEAU AUSONE 1982 (****)
Nez extrêmement complexe et dense: fruits rouges, racines rouges, violette, épices orientales, iode,...Vin de grand caractère, un peu austère, assez spécifique de ce cru. Il est fin, noble, et doté d'une grande jeunesse. La finale citronnée est très fraîche. On sent le vrai terroir. Ce cru ne présente aucunement le style expansif du millésime. Il a mis longtemps à s'exprimer comme il le fait aujourd'hui. Il n'aura aucune peine à défier encore de nombreuses années.
Dans ses débuts, Ausone 1982 ne tenait pas la comparaison avec les autres grands 1982. Les longues années ont tranquillement développé ses qualités, mais il reste toujours assez austère. Cependant, il fait preuve d'une grande race et d'une grande force. Son caractère ressort de mieux en mieux et je pense qu'il devrait continuer de s'améliorer. Son style en fait aussi un vin à part comparativement à la ligne du millésime.
(4 bouteilles bues entre 1986 et 2003)

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1982 (*****)
Arômes très denses avec beaucoup de caractère. Le style classique et noble ressort avec des notes de cuir et de tabac. Le vin est d'une pureté exceptionnelle, droit et racé. Il est dense mais pas volumineux ou envahissant. Le fruit est parfait, sur l'orange sanguine. La finale est soutenue par des tannins athlétiques et une acidité citronnée. Vin de grand potentiel, au style bien différent des autres grandes réussites du millésime.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1979 (**)
Je me souviens que les deux bouteilles que j'ai bues en 1985 et en 1987 étaient assez strictes et vives.

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1979 (***)
Arômes de fruits surmûrs, voire compotés, sur le pruneau avec du caramel. L'évolution se ressent mais l'ensemble, de style baroque, est charmeur. Le vin est assez structuré, mais il est un peu trop empâté, même si l'ouverture rajeunit son fruit. La finale est marquée par une étonnante acidité.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1978 (***)
Une seule bouteille bue en 1986. Le vin était élégant et assez charnu. Superbe équilibre. Classique bien fait.

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1978 (****)
Arômes élégants, fins et complexes. Le fruit est très mûr avec une note orangée. Touche agréable de sous-bois. Le vin est gras à l'attaque avec une très belle texture. Son fruit reste pur et droit même s'il est charnu. Il est très harmonieux. Il semble délicat mais sa longueur de bouche prouve sa grande structure.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1977 (*)
Deux bouteilles bues en 1986 et 1987. Le vin était simplement agréable.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1976 (*****)
C'est reconnu, Ausone 1976 est une réussite. Chaque bouteille bue m'a procuré un intense plaisir. C'est un vin sensuel, riche et complexe. Tout est bien équilibré et dense. (9 bouteilles bues entre 1983 et 1999)

Novembre 2008
CHÂTEAU AUSONE 1976 (*****)
Couleur rouge dense. Le nez est une délicatesse avec beaucoup de complexité: fruit très mûr sur le pruneau d'Agen, cacao, nougat, boisé fin, fourrure. Le vin est tout de velours et de distinction. Les tannins sont encore fermes en finale. Touches minérales-fumées très intéressantes qui donnent beaucoup de personnalité au vin. Une des réussites du millésime à Bordeaux.

Février 2009
CHÂTEAU AUSONE 1976 (*****)
Splendide couleur rouge très dense, mais pas aussi foncé que les vins actuels. Les arômes sont très complexes, nobles et racés. Fruits noirs concentrés, tabac, bois doux, humus. Le vin est très bien charpentés. Le fruit (mûr, cassis) et les tannins sont bien équilibrés et restent, pour cette bouteille, d'une étonnante jeunesse. La persistance est très longue. Arômes et goûts retransmettent bien la belle nature de la récolte qui n'a pas été dénaturée à l'élevage. La note technique voulue par les amateurs de gros muscles ne refléterait de loin pas le plaisir procuré par ce grand vin. Cette bouteille bue à deux était en effet deux fois trop petite!

Avril 2009
CHÂTEAU AUSONE 1976 (*****)
Vin d'une si grande délicatesse qu'on le croirait fragile. Mais la densité est là, sans lourdeur. Un Ausone typique, très fin, sans puissance et sans éclat intempestif. On est à l'opposé des "monstres" qui envahissent le marché actuellement. 1976 est une réussite parfaite chez Ausone.

Mai 2009
CHÂTEAU AUSONE 1976 (*****)
Cet Ausone 1976 est vraiment grand. Il reste "Ausone" avec son caractère noble et un peu discret, sans lourdeur mais avec une grande concentration. Il décline aussi bien les notes fruitées d'une récolte parfaite que celles de son grandiose terroir.

Avril 2011

CHÂTEAU AUSONE 1976 (*****)
Arômes de grande classe avec une finesse exceptionnelle. Le fruit est parfait de récolte. Le vin est une réjouissance gustative du début à la fin. Les composantes modèlent une douce symphonie construite selon le nombre d'or: quelle harmonie! Il glisse naturellement au fond du palais si fier de porter son nom. Il s'impose bien plus par sa noblesse "désuète" (mais si attachante) que par une puissance issue des opérations chirurgicales de certains "oenologues-vedettes".

Août 2015
CHÂTEAU AUSONE 1976
(****)
Bouteille qui a su donner son lot de plaisir avec sa délicatesse et sa subtilité. Le terroir est extraordinaire. Il lui manquait un peu de densité quand même.

Septembre 2015
CHÂTEAU AUSONE 1976
(*****)
Subtilité et finesse incroyables au nez. Le vin est une exquise délicatesse du début à la fin. Quel bonheur de retrouver un vin aussi harmonieux et aussi "aérien". Une sorte de leçon faite aux vins démesurés fabriqués par des "oenologues-vedettes".
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1975 (***)
Ausone est naturellement un vin austère. Imaginez sur un millésime comme 1975, très vif et tannique. Ce vin a cependant une assez belle structure. (3 bouteilles bues entre 1982 et 1991)
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1970
Ausone n'est pas du tout une réussite cette année-là. Il semble peu structuré et un peu vert.
(deux bouteilles bues en 1990 et 1991)

Novembre 2008
CHÂTEAU AUSONE 1970 (*****)
Couleur rouge dense. Nez sensuel, dense et fin. Le fruit, parfait de récolte et encore très jeune, s'allie à des notes de tabac blond. Le vin bénéficie d'un équilibre absolu de toutes ses composantes. Il est très long et concentré, sans lourdeur. Encore en phase ascendante, ce 1970 est étonnant, vu les préjugés longtemps émis à son sujet. Je n'arrive pas à savoir à quoi cela tient. Est-ce qu'il fut totalement fermé durant plus de trois décennies?

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1970 (*****)
Arômes nobles et racés avec un fruit très pur et droit. Le vin est corsé et concentré avec des tannins athlétiques, ce qui est habituel sur ce millésime. L'équilibre des composantes est remarquable. La jeunesse de l'ensemble est incroyable. La longueur de bouche indique la grandeur de sa naissance. Vin qui laisse pantois quand on sait combien il est mal coté dans la littérature!

Juin 2011
CHÂTEAU AUSONE 1970 (****)
Ausone est Ausone: discrétion et aristocratie, jamais de coup d'esbroufe. Le vin est droit et fin, avec sa race habituelle. Ce 1970 n'est pas encore atteint par les calomnies du temps.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1969
Une seule bouteille bue en 1984 ne m'a pas laissé un grand souvenir.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1966 (***)
Bu une fois en 1987, ce Ausone m'a paru vraiment agréable. Il était tendre et charnu. Je sais que cette bouteille avait profité d'excellentes conditions de conservation.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1964 (*****)
Quel vin! Ausone 1964 est pour moi l'autre grande réussite que je connais avec 1976. Même style expansif et velouté. Fruit très développé et terroir minéral racé. Il me semblait cependant assez délicat. Ceci pour les six bouteilles que j'ai bues en 1983 et 1984.
Une bouteille achetée peut-être là où il ne fallait pas il y a peu d'années était totalement oxydée.

Novembre 2008
CHÂTEAU AUSONE 1964 (*****)
Couleur rouge un peu tuilé mais dense. Les arômes révèlent un vin au sommet de son développement. Il est dominé par des notes tertiaires élégantes (humus, terre noire, réglisse) mais il ne paraît pas vieux. On y retrouve aussi une agréable touche de Porto. Le vin est rond, riche et velouté. C'est une grande nature dont la consistance de bouche n'est pas vraiment imposante. Mais sa longue et majestueuse persistance est marquante. Ce vin est une grande réussite du millésime.

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1964 (*****)
Arômes d'une finesse exceptionnelle. Le fruit rouge de fraise juste écrasée est parfait. Le vin est quasi doux à l'attaque: c'est un vrai plaisir sensuel. La texture est soyeuse mais ferme. A l'ouverture, la race des grands millésimes d'Ausone ressort majestueusement avec une note terreuse fine. A nouveau, l'harmonie sans lourdeur est là. Un grand millésime reconnu comme tel déjà à l'époque.

Avril 2014
CHÂTEAU AUSONE 1964 (*****)
La grande élégance au nez. Tout est noble, fin et racé. Le fruit très pur et ouvert est accompagné par de l'humus et du nougat. Le vin est somptueux et d'une harmonie parfaite. Le fruité est charnu mais ferme. Les tannins sont nobles et fondus. Une touche "iodée-minérale" renforce le caractère. L'acidité finale rehausse le tout. La persistance est celle des vins d'exception.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2009
CHÂTEAU AUSONE 1962 (****)
Magnifique couleur rouge. Arômes racés et complexes avec des notes de menthe, d'herbes de garigue et de cuir. On y retrouve aussi des fruits noirs concentrés, dans l'élégance. Le vin est rond à l'attaque. La structure est remarquable, sans lourdeur. Les tannins sont concentrés et encore bien présents. Le style ausone un peu austère se ressent. Le fruit semble se rajeunir à l'ouverture. L'ensemble est absolument délicieux. Un excellent millésime d'Ausone, très bien tenu.

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1962 (***)
Arômes exubérants et complexes. Les notes tertiaires sont présentes avec une certaine rusticité (écurie). Vin corsé de caractère assez strict. Le fruit est un peu dominé par les tannins et l'acidité en finale.
 
-----------------------------------------
 
Février 2002
CHATEAU AUSONE 1961 (****)
Beau rouge-rubis brillant, avec une touche tuilée sur le disque. Nez complexe de petits fruits rouges et noirs, humus,
champignon, le cuir s'y mêle agréablement. Tout est délicat, en dentelle. En bouche, le gras se ressent à l'attaque, pour être ensuite dominé par un fruit vif à l'acidité citronnée. Un boisé léger accompagne le fruit sur toute la longueur. Aucune lourdeur ni dureté dans ce grand classique de l'époque. Vin très agréable qui est à son apogée. Ce Ausone 1961 n'entre pas dans la moyenne du millésime, généralement beaucoup plus corpulent et riche, mais sa délicatesse et son côté "nature" le rendent attachant.

Octobre 2009
MAGNUM CHÂTEAU AUSONE 1961 (*****)
Le nez exprime une vraie nature d'une pureté, d'une élégance et d'une ampleur exceptionnelles. On devine un fruit parfait de récolte. Notes de bois doux ou de réglisse. Le vin a une rondeur flatteuse à l'attaque mais le fruit n'est pas du tout compoté. L'ensemble est une pure dentelle fine sans richesse mais dense. La noble finale est à nouveau marquée par une touche iodée, signe du grand terroir.

Mai 2013
CHÂTEAU AUSONE 1961
(*****)
Ce 1961 est considéré comme un "petit" frère des mythiques Latour, Cheval Blanc et autre Lafleur. Mais il ne manque cependant pas d'arguments. Ce qu'il n'a pas en concentration et en force par rapport à ces vedettes, il le compense avec sa noblesse, sa finesse et son harmonie. C'est une merveille de plaisir.

 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1960
La seule bouteille en 1981 était déjà passée.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2008
CHÂTEAU AUSONE 1959 (*****)
Belle couleur rouge sombre. Nez très marqué par son fabuleux terroir. Au début, ses notes "terreuses-minérales" m'ont vraiment fait penser à du La Tâche! L'ouverture développe des arômes de fruits noirs très denses. Beaucoup de classe. Le vin a une trame serrée et un grand équilibre des composantes. La force est là, sans lourdeur. Un aristocrate de caractère qui se démarque bien de tous les autres premiers crus de Bordeaux. Quel plaisir!

Novembre 2009
CHÂTEAU AUSONE 1959 (*****)
Le nez est d'une grande fraîcheur. La finesse est bien celle que l'on peut attendre de ce cru, avec des notes d'herbes aromatiques délicates. Le vin est d'une pureté absolue. Il est "droit" et très dense, mais jamais lourd, comme dans tout grand millésime d'Ausone. Il maintient une ligne parfaite jusqu'à la fin de la très longue persistance. Quelle classe!

Octobre 2010
CHÂTEAU AUSONE 1959 (*****)
Couleur rouge sombre. Nez racé et fin, sans ostentation mais avec une belle présence. On devine un aristocrate un peu réservé. Notes de bois doux, de tabac et de goudron. En bouche, étonnante rondeur à l'attaque, mais les tannins sont encore jeunes et athlétiques. Ils ressortent rapidement à l'évolution et serrent même un peu la finale. C'est un vin très structuré et fort. D'autres bouteilles sont plus "démonstratives". On sait qu'il s'agit d'un des plus grands millésimes du siècle chez Ausone.

Novembre 2010
CHÂTEAU AUSONE 1959 (*****)
Un pur aristocrate tout en finesse et en délicatesse, mais doté d'une grande structure.

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1959 (*****)
Arômes assez puissants avec un fruit bien mûr, sur le cassis ou la myrtille. Le vin est une fantastique masse onctueuse et concentrée. La richesse qu'il présente est inhabituelle chez Ausone. Le fruit charnu est accompagné par des tannins somptueux et solides. Un vin énorme, peut-être trop jeune (en tous les cas, ce flacon)! Si la bouteille est parfaite, Ausone 1959 peut rivaliser avec les vedettes du millésime.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1955 (***)
Un Ausone classique, tout en délicatesse et finesse. Il semblait d'une si grande fragilité qu'on l'a bu rapidement de peur qu'il ne meurt avant consommation. Vraiment un agréable moment. (bouteille bue en 1991)

Octobre 2009
MAGNUM CHÂTEAU AUSONE 1955 (*****)
Au nez, on devine une grande et belle personnalité. Les arômes sont très complexes: fruit noirs, bois de cèdre, vanille.... Le vin est velouté à l'attaque. A l'évolution, on sent une trame serrée et le style "austère" habituel du cru. Les tannins sont très nobles, sur une finale iodée et mentholée d'une grande pureté et d'une longueur impressionnante. Un grand millésime d'Ausone.

Octobre 2010
MAGNUM CHÂTEAU AUSONE 1955 (*****)
Couleur rouge rubis très jeune. Les arômes sont plus généreux que sur le 1959 (dégusté en parallèle), mais la race est identique. A l'ouverture, les notes de petits fruits rouges très purs prennent le dessus sur celles de bois doux et de tabac. Le vin est corsé et riche avec une certaine onctuosité à l'attaque. Evolution et finale révèlent une superbe acidité et des tannins solides mais plus enrobés que ceux du 1959. L'ensemble est resté d'une jeunesse extraordinaire.

Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1955 (*****)
Arômes exubérants de fruits très mûrs avec un beau boisé vanillé. Les fines notes tertiaires s'y intègrent très bien. Le vin est doux à l'attaque avec du cuir et du cacao. Il paraît moins fin que le 1959 mais il est peut-être plus "vivant" et plus fait pour les hédonistes. Sa chair caressante est très charmeuse. Sa constitution de base est au-dessus du lot.
 
-----------------------------------------
 
CHATEAU AUSONE 1953 (****)
Vin de haute tenue et de grande élégance avec beaucoup de chair. Il était même étonnamment expansif pour un Ausone. La structure du millésime a fait merveille. (Bouteille bue en 1995)

Avril 2009
CHÂTEAU AUSONE 1953 (*****)
Quelle finesse et quel équilibre! Ce vin est une dentelle pure. On prend naturellement plaisir à le boire à larges gorgées. Un millésime merveilleux pour ce cru. Encore un exemple qui montre qu'Ausone exige beaucoup de patience......la récompense fut grande!

Octobre 2009
MAGNUM CHÂTEAU AUSONE 1953 (*****)
Nez d'une pureté exceptionnelle. Quelle noblesse! Les petits fruits noirs sont accompagnés par une grandiose minéralité et par des notes de champignons. Le vin est concentré et "droit" avec une trame très serrée. Il semble un peu moins austère que le 1962 et plus structuré encore. Les fruits noirs denses se marient parfaitement aux tannins aristocratiques. L'interminable finale, très tonique, est marquée par une fine minéralité mêlée à un aspect mentholé. Un fantastique millésime d'Ausone.

Octobre 2010

MAGNUM CHÂTEAU AUSONE 1953 (*****)
Couleur rouge rubis très jeune. Arômes très différents des 1959 et 1955, car on part sur de magnifiques notes tertiaires (humus). C'est une pure dentelle. Le vin joue sur du velours du début à la fin. L'harmonie est exceptionnelle. La fraîcheur finale est étonnante. Un grand moment.

Novembre 2010
CHÂTEAU AUSONE 1953 (*****)
Arômes étonnamment amples, sur le café, le nougat et le chocolat. Vin gras et velouté, ce qui n'est pas toujours le cas sur ce millésime. Grand sujet de toute façon.

Décembre 2010
MAGNUM CHÂTEAU AUSONE 1953 (*****)
Une nouvelle fois, la "magie" d'Ausone opère. Son style un peu austère, mais aristocratique, plaît aux amateurs "expérimentés". Les fines notes tertiaires partent sur la truffe, l'humus et la fourrure. Le vin est très concentré mais pas volumineux. Sa structure lui octroie une très longue finale.

Juillet 2012
CHÂTEAU AUSONE 1953 (*****)
Quelle classe et quelle noblesse au nez! Le fruit parfait est accompagné par des notes iodées et du cacao. Le vin est racé et pur. La trame est serrée. L'ensemble est, comme souvent chez Ausone, assez droit ou "austère", mais le glycérol enrobe parfaitement les composantes tanniques et acides. Les notes minérales-iodées avec du chocolat noir lui donnent une dimension supérieure.
 
-----------------------------------------
 
Avrl 2011
CHÂTEAU AUSONE 1934 (****)
Arômes amples de fruits très mûrs. Notes de caramel au lait, de nougat et de bois doux. Le vin est pourvu d'une chair onctueuse, voire sucrée. Son acidité finale apporte le tonus nécessaire. Il se lâche sans détour et gratifie le palais d'un moment fort exquis.
 
-----------------------------------------
 
Avril 2011
CHÂTEAU AUSONE 1933 (*****)
Arômes de fruit compoté, en finesse et en pureté. La complexité est apportée par des notes de cuir, de nougat et de bois noble. Le vin est doux à l'attaque, même quasi visqueux tant le glycérol est présent. Son acidité très marquée titille agréablement le palais tout en compensant l'énorme gras. C'est un vin fou, démesuré et baroque mais absolument fascinant.
 
-----------------------------------------
 
Décembre 2003
CHATEAU AUSONE 1928 (**)
Couleur rouge tuilé un peu trouble. Au nez: style des vins anciens plus marqués par le caractère que par l'élégance. Fruits rouges, petite oxydation. Le vin est gras à l'attaque au point de voisiner le sucre. A l'évolution, l'acidité domine les autres composantes affaiblies. On ressent la structure énorme du millésime, mais cette bouteille, bien que remarquable, est sur son déclin.
 
-----------------------------------------
 
Avril 1999
CHATEAU AUSONE 1920 (***)
Considéré comme un bon millésime. La couleur était d'un beau rouge. Les arômes étaient complexes avec des notes fumées, et un peu terreuses. Il y avait une certaine élégance, mais on sentait aussi le vin d'une époque lointaine, sans artifice dans la vinification. On sait que le Château Ausone est considéré comme assez fragile, cependant, ce 1920 avait une concentration suffisante pour s'imposer au palais de manière consistante, mais sans puissance. Remarquable instant.