MOËT & CHANDON
 
Dernière mise à jour: août 2015
 

Claude Moët fonde la Maison Moët à Epernay en 1743. En 1833, à l'arrivée d'un gendre des descendants Moët, Monsieur Pierre-Gabriel Chandon, Moët devient Moët & Chandon.

Moët & Chandon possède en propre environ 1000 hectares de vignes et fait des achats de raisins sur l'équivalent de 3000 hectares. On compte que 36 millions de bouteilles sont produites annuellement, ce qui en fait d'assez loin le plus grand producteur champenois.

 
***************************************************
 
DOM PERIGNON
 

La cuvée de prestige de la marque s'appelle "Dom Pérignon" en l'honneur du moine Pierre Pérignon considéré comme le père spirituel du Champagne.
Le premier millésime de Dom Pérignon est le 1921, mis en vente seulement en 1935 ou 1936 à 300 exemplaires seulement. Suivent 1926, 1928, 1929, 1934, 1943, 1947, 1949, 1952, 1955, 1959...
Cette cuvée serait produite à raison de 2 à 5 millions de bouteilles annuelles lorsque le millésime est considéré comme suffisant grand.
La composition est approximativement de 50% de Chardonnay et de 50% de Pinot Noir. L'élevage dure environ 7 ans avant le dégorgement.
La cuvée Dom Pérignon "Oenothèque" diffère seulement par le fait d'un plus long temps d'élevage avant dégorgement: environ 15 ans.
Le Dom Pérignon rosé est apparu dès 1959.

De par mes expériences, je dis qu'il ne faut pas s'attendre à retrouver deux fois le même Champagne au fur et à mesure que l'on remonte les années. J'ose même dire que le Dom Pérignon a régulièrement des problèmes qualitatifs, soit par des bouchons défectueux, soit par d'autres problèmes de bouteilles. La dégustation de décembre 2013 l'a démontré: 7 bouteilles sur 16 ont montré des défauts! Défauts à ne pas imputer seulement à la Maison, mais quand même. C'est un record dans le genre.
Par contre, quand un Dom Pérignon "vieux" est parfait, on est dans les sommets du Champagne.

 
----------------------------------------------
 
Décembre 2010
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 2002 (*****)
Je pense que ce Dom Pérignon est une grande réussite. Il est équilibré, mais structuré. La bulle est délicate et fine. Le vin, bien que dense, est une véritable dentelle. Il est bien entendu encore bien jeune.

Avril 2012
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 2002 (****)
Champagen bien fait mais encore très jeune. Il atteindra les 5 étoiles lorsqu'il sortira de son enfance, je l'espère.

Décembre 2012
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 2002 (****----->*****)
Une belle réussite. L'équilibre, la race et la fraîcheur sont là. On sent une base de haut niveau. Il procure déjà un grand plaisir, mais on devine qu'il est au début de l'ascension.

Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 2002
(****)
Arômes purs et denses avec un fruité frais. Notes de beurre et de noisette. En bouche, la bulle est encore un peu envahissante, mais elle très fine. A l'attaque, on sent un peu de rondeur (liqueur de tirage?). Le vin a un beau caractère minéral. La finale est équilibrée et vive. L'âge lui sera favorable.
 
----------------------------------------------
 
Décembre 2008
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 2000 (****)
Un Dom Pérignon dans la lignée qualitative habituelle de ces dernières années. Tout est bien équilibré et agréable. On devrait encore l'attendre.
 
----------------------------------------------
 
Mai 2014
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1999 (****)
Champagne équilibré avec des notes tertiaires agréables. La densité n'est pas très grande, mais le plaisir est là.
 
----------------------------------------------
 
Mars 2015
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON
1998 (*****)
Une bouteille parfaite. Les arômes commencent à partir sur des tertiaires intéressants et nobles, mais le fruit de la jeunesse est encore là. La bulle est parfaite. L'ensemble est majestueux à l'heure actuelle. Dynamisme et race.
 
----------------------------------------------
 
Mars 2011
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1996 (*****)
Un très grand millésime de Dom Pérignon et une bouteille parfaite.

Juin 2012
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1996 (*****)
Bouteille fantastique qui bénéficie de la complexité et de la sagesse apportées par l'âge. La bulle est parfaite. Le vin est fin mais dense. Les notes tertiaires d'humus lui procurent une belle personnalité. La finale est resplendissante de fraîcheur.
(même commentaire sur une bouteille bue en septembre 2012)

Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1996
(*****)
Les arômes partent déjà sur le tertiaire. De l'élégance et de l'ampleur avec un fruit bien mûr. La bouche est veloutée et sensuelle à l'attaque. A l'évolution, l'acidité rehausse le tout. L'ensemble est vraiment remarquable.
 
----------------------------------------------
 
Mai 2010
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1995 (***)
Arômes déjà marqués par le tertiaire: champignon, humus... Le vin est assez sec et strict. L'ensemble est agréable, mais on aurait voulu un peu plus de chair.
 
----------------------------------------------
 
Avril 2012
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1992 (****)
Magnifique et resplendissant Dom Pérignon à l'heure actuelle. Grande finesse. Belle bulle. La fraîcheur est là. Il n'est pas imposant. Je ne sais pas ce qui me retient de lui donner 5 étoiles.
 
----------------------------------------------
 

5 décembre 2009
MAGNUM CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1990 (*****)
Arômes parfaitement développés. Elégance et ampleur. Notes de pain grillé et de beurre fondu. L'attaque est volumineuse, avec du gras. La bulle est fine mais dense. La superbe acidité procure une grande fraîcheur en finale. La structure de base le rend très "vineux". Grand sujet à grand potentiel.

20 Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1990
(*****)
Robe dorée. Au nez, on se fait plaisir avec une évolution uniquement positive. On ressent de l'amande et de la noisette qui accompagne un fruité très fin. La bouche est dense et pure. La superbe acidité finale est un parfait soutien. Grand sujet.

31 Décembre 2013

CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1990 (****)
Très belle évolution sur le pain grillé et l'humus. On sent une forte structure. L'ensemble est monumental, mais manque un tout petit peu de dynamisme. J'ai goûté d'autres bouteilles meilleures.

 
----------------------------------------------
 
Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1988
(****)
Les arômes partent sur le tertiaire (champignon, sous-bois) avec un peu de rusticité. On devine comme une récolte moins parfaite que sur le 1990, par exemple. Le vin est très équilibré et agréable. On y ressent quand même un petit manque de noblesse.
 
----------------------------------------------
 
Mars 2011
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1985 (****)
Champagne mûr et élégant. Les arômes et goûts de pain grillé sont très agréables.

Juillet 2015
CHAMPAGNE DOM PERIGNON 1985
(*****)
Il y fallu d'énormes efforts pour sortir le bouchon. Il a donc très bien protégé le vin. En effet, la couleur est magnifiquement dorée, sans vieillissement. Les arômes sont purs et fins. On y sent le chaume avec une toute petite touche minérale. En bouche, la bulle est parfaite. La trame est serrée avec un fruit encore jeune et dynamique. La longueur est remarquable. On a une ligne parfaite du début à la fin. Depuis longtemps, je n'avais connu un aussi grand Dom Pérignon.
 
----------------------------------------------
 
Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1983
(*****)
Arômes séduisants sur le chaume et le pain grillé. Quelle élégance! Le vin est très agréable, tout en dentelle sans manquer de structure. La très longue finale présente une minéralité noble. Grand sujet.
 
----------------------------------------------
 
Septembre 2010
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1982 (*****)
Couleur or-paille magnifique. Arômes très fins mais concentrés. On y retrouve le pain grillé en dentelle et une minéralité de haute aristocratie. C'est racé et noble. En bouche, la bulle est exceptionnelle. Le vin est concentré, fin et dense. Il a gardé toute sa jeunesse. Bouteille exceptionnellement bien tenue. Un sommet, en tous les cas un des plus beaux Dom Pérignon que j'aie bu.

Décembre 2011
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1982 (*****)
Champagne complexe, fin, élégant et structuré. Son âge lui donne beaucoup de classe. La bulle est parfaite. La trame est serrée. La finale est marquée par une minéralité grandiose et beaucoup de fraîcheur.
 
----------------------------------------------
 
Mars 2010
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1978 (****)
Vieillissement positif des arômes avec une grande complexité: pain taosté, forte minéralité, humus, champignon... Le caractère marqué s'affine avec l'ouverture. Le vin est dense. La bulle est fine. L'ensemble est encore très frais. Excellent Champagne d'apéritif de par son style sec et vif. Il n'est pas en bout de course.

CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1978 (****)
Au nez, on sent une personnalité forte avec beaucoup de densité. Le vin est très concentré mais aussi assez rustique. La bulle est encore parfaite. En finale, il y a de l'acidité et de la minéralité, mais il s'y rajoute comme une rondeur dérangeante que j'attribue à la liqueur de tirage. Est-ce le cas?
 
----------------------------------------------
 
Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1976
(*****)
Arômes nobles et racés avec un tertiaire positif. Tout est droit et pur. Le vin est dense, mais sans lourdeur. Le fruité domine du début à la fin. La longueur est exceptionnelle.
 
----------------------------------------------
 
Novembre 2008
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1975 (***)
Champagne de fort caractère, sur la noisette et l'amande avec une acidité élevée. Certainement au maximum à l'heure actuelle. On sent un vin de base très structuré.

Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1975
(*****)
Arômes d'une pureté et d'une finesse exceptionnelles. Le début du tertiaire (champignon, humus) est accompagné par une belle minéralité. La bouche est angélique de par sa bulle parfaite. L'harmonie est totale. Grand sujet.
 
----------------------------------------------
 
Août 2008
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1964 (****)
Bouteille magnifique. La bulle est encore très présente. Le vin est structuré et fort. L'ensemble est équilibré, avec une acidité finale vivifiante. La race des cépages de base se ressent bien.
 
----------------------------------------------
 
Décembre 2003
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1961 (***)
Couleur jaune très ambré. Nez de pain grillé, de paille chaude et de noisette. Le léger côté oxydatif fait penser à du vin jaune ou à un Jerez avec beaucoup de caractère. En bouche, on sent un vin de base d'une remarquable structure. La trame est serrée et l'acidité soutient bien les composantes. Les bulles se font plus rares à cause de son âge, mais elles sont d'une grande finesse et rendent le vin aérien. On voudrait plus de noblesse malgré tout.
 
----------------------------------------------
 
Janvier 2006
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1959 (*****)
C'est le plus complexe et le plus élégant de tous. Il était encore en pleine forme à l'âge de 47 ans!
 
----------------------------------------------
 
Décembre 2006
MAGNUM CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1952 (**)
Couleur jaune or dense superbe. Au nez, on ressent un peu l'oxydation que l'on retrouve dans les Jerez Fino: il est bien marqué par son âge. On retrouve aussi des notes de pain grillé, de noisette, d'amande et de noix. La bulle est fine et légère. Le vin est gras à l'attaque. Mais il semble que ce gras provient d'un "dosage" trop prononcé qui alourdit malheureusement la bouche. La finale est vive mais marquée par une amertume sécharde et par des notes fumées. L'ensemble est assez rustique et strict. Je pense que l'oxydation a simplement décharné ce Dom Pérignon 1952, car d'autres bouteilles étaient vraiment excellentes.
 
----------------------------------------------
 
Juillet 2011
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON 1949 (*****)
Du début à la fin, ce Dom Pérignon n'a rien à voir avec tous les autres Champagne que j'ai bus. Très étonnante couleur gris-marron assez claire. Nez de raisin frais, de tabac et de cendre froide. On sent le caractère fort! Le vin est pourvu d'une fraîcheur incroyable pour son âge. L'acidité finale, quasi violente, est rehaussée par une petite amertume. Sur toute la longueur de bouche, on est impressionné par le fait qu'il semble extrêmement fin et délicat, alors qu'il se montre aussi fortement structuré. Je n'ai jamais ressenti (arômes et goûts) un Champagne qui se rapproche autant de ce que l'on appelle le "vin clair" de base dont il présente la vivacité et la jeunesse. L'effervescence est elle aussi hors norme. Elle est abondante mais pas intempestive et se manifeste à la vue et au toucher comme s'il s'agissait d'un "nuage" de minuscules bulles, beaucoup plus fines que la normale. Les autres Dom Pérignon 1949 sont-ils comme celui-là?
 
***************************************************
 
DOM PERIGNON "OENOTHEQUE"
 
----------------------------------------------
 
Février 2012
CHAMPAGNE DOM PERIGNON "OENOTHEQUE" MOËT & CHANDON 1996 (*****)
Champagne parfait maintenant et pour longtemps. Equilibré, élégant et structuré, il marque pas sa texture soyeuse. Grand sujet.


Décembre 2013
CHAMPAGNE DOM PERIGNON "OENOTHEQUE" MOËT & CHANDON 1996
(*****)
Le nez indique un vin d'une très grande fraîcheur. A ce sujet, on est un peu à l'opposé du Dom Pérignon 1996 qui précède. Tout est fin, pur et dense. Le vin est d'une grande droiture avec une tension remarquable. On ressent comme un peu de lie, mais c'est une très belle lie qui donne du caractère. L'ensemble est équilibré, mais on devine que ce cru s'épanouira encore dans le futur.
 
----------------------------------------------
 
Décembre 2005
CHAMPAGNE DOM PERIGNON MOËT & CHANDON "OENOTHEQUE" 1990 (****)
Un Champagne digne des meilleurs. 1990 est un très grand millésime. La bulle était fine et bien présente. Forte structure et grande élégance. La vivacité finale réveillait bien le palais. Un grand moment de plaisir.
 
***************************************************
 
DOM PERIGNON "OENOTHEQUE" ROSE
 
----------------------------------------------
 
31 décembre 2009
CHAMPAGNE DOM PERIGNON ROSE MOËT & CHANDON 1996 (****)
Une qualité impeccable. L'ensemble est velouté et assez riche. L'équilibre est là. Le "vin rouge" se ressent sans que ce soit négatif.
 
***************************************************
 
MOËT & CHANDON BRUT IMPERIAL
 
----------------------------------------------
 
Mai 2015
MAGNUM CHAMPAGNE BRUT IMPERIAL MOËT & CHANDON 1955
(*****)
Superbe couleur dorée soutenu. Arômes denses et complexes avec de la race. Notes de pain grillé, d'amande et d'humus. Il y a aussi une belle minéralité. En bouche, la bulle est encore très présente. On sent une grande structure. L'ensemble est resté très jeune et dynamique. Grande longueur et forte présence.
 
----------------------------------------------
 
Octobre 2007
CHAMPAGNE BRUT IMPERIAL MOËT & CHANDON 1953 (***)
La bulle avait quasi disparu. Restait un vin de base corsé et velouté, mais avec une acidité tonifiante en finale. Agréable pour les habitués des vieux crus.