COMMUNE DE GEVREY-CHAMBERTIN
 
Dernière mise à jour: octobre 2016
 
*************************************************
 
CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Janvier 1998
CHAMBERTIN BOUCHARD AINE & FILS 1916 (*****)
La couleur profonde laissait déjà augurer d'un vin solide: ce fut le cas. Et ce fut encore un rêve. Le Pinot Noir dans tout ce qu'il peut donner lorsqu'il est issu d'un grand terroir: puissance et caractère. Là aussi, la noblesse du cépage semblait dominée par l'énorme personnalité du vin. Mais quand il s'agit d'une telle personnalité, on pardonne tout le reste. Grandissime!
 
--------------------------------------
 
Octobre 2007
CHAMBERTIN BOUCHARD PERE & FILS 2005 (****)
 
--------------------------------------
 
Janvier 2000
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE DOMAINE BART 1989 (***)
 
--------------------------------------
 
Janvier 1998
CHAMBERTIN DOMAINE MARION 1934 (****)
Tout était là: concentration, équilibre et personnalité. Un vin qui fait le bonheur de ceux qui ne s'accommodent pas de la standardisation actuelle.
 
--------------------------------------
 
Octobre 1997
CHAMBERTIN DOMAINE MOINGEON 1911 (*****)
Ce vin fait partie des 4 plus grands Bourgogne que j'ai bus avec Corton 1947 de Camille Giroud, Romanée-Conti 1945 et La Tâche 1962. C'est certainement celui qui m'a le plus impressionné.
Les hôtes discutaient de vin et d'autres choses. On avait fait honneur à un fabuleux Cheval Blanc 1959. C'était difficile de trouver mieux. Ce Chambertin 1911 fut servi à l'aveugle. A la première gorgée, un silence religieux s'imposa de soi. L'atmosphère se transforma. Le vin était si grand que chacun était entré dans un moment d'intense émotion. Durant un long moment, personne ne parla, mais les regards suffisaient à connaître les pensées de chacun sur ce produit merveilleux qui semblait pur jus de Pinot Noir dans ses plus hautes potentialités. La structure extraordinaire ne gênait en rien l'élégance et la noblesse de ce breuvage à nul autre pareil.
 
--------------------------------------
 
4 Octobre 2009
CHAMBERTIN DOMAINE TRAPET 1976 (***)
Vin bien tenu, encore assez fruité. L'ensemble est un peu rustique mais agréable. La structure est très bonne.

16 octobre 2009
CHAMBERTIN DOMAINE TRAPET 1978 (***)
Les arômes, largement développés, sont agréables malgré une certaine rusticité. On ressent bien un Bourgogne de style classique qui a pris un petit cheveu gris sans rien perdre de son charme. Le vin est suave à l'attaque et un peu serré par les tannins en finale.
 
--------------------------------------
 
Janvier 1998
CHAMBERTIN JORROT 1929 (*)
Sa couleur manquait d'intensité. Une acidité volatile marquée gênait fortement la dégustation et nous n'eûmes point de plaisir à le boire. Le bouchon fut remis. Le lendemain, son acidité volatile avait fortement baissé, et le gras était revenu: ce fut un agréable moment de pouvoir le consommer dans ces conditions.
 
--------------------------------------
 
Août 2014
CHAMBERTIN LEROY (MISE SUISSE) 1959 (*****)
Une mise suisse fort impressionnante! Les arômes sont très mûrs, sur les fruits rouges comme la cerise. Cela part même sur le kirsch et fait penser au Porto. On ressent aussi de la vanille, du bois doux, du caramel et du moka. La très légère acidité volatile n'est pas gênante. Le vin est une force de la nature avec du volume et du caractère. L'attaque est d'une rondeur sensuelle du plus bel effet. La finale est soutenue par une acidité qui titille le palais. La force de l'ensemble prouve bien la qualité et la structure du millésime.
 
--------------------------------------
 
Octobre 2010
CHAMBERTIN EDUARD MAHLER 1962 (****)
Quelle jeunesse encore! Vin riche et onctueux avec une finale rehaussée par une magnifique acidité.
(mis en bouteilles par un négociant de Zürich)
 
--------------------------------------
 
Août 2006
CHAMBERTIN JACQUES PRIEUR 1999 (****)
Superbe millésime équilibré et fruité. Le vin donne ce que l'on attend d'un Pinot Noir de haut vol: fruit mûr sur la fraise, tout en finesse sans manquer de structure ni de personnalité. Il est déjà extrêmement agréable à boire, mais le potentiel de garde est là. Un moment de plaisir pur.

Juin 2010
CHAMBERTIN JACQUES PRIEUR 1999 (****)
Vin de haute qualité à tous les niveaux. Mais il est encore étonnamment fermé: on devine absolument un grand avenir.
 
--------------------------------------
 
Août 2000
CHAMBERTIN HENRI REBOURSEAU 1959 (***)
 
--------------------------------------
 
Mai 2010
CHAMBERTIN TRES VIEILLES VIGNES JOSEPH ROTY 1999 (****)
Grand Pinot Noir fortement constitué mais pas lourd. On sent des fruits noirs et le terroir d'un grand cru. A attendre.
 
--------------------------------------
 
Décembre 2006
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 1999 (****)

Juillet 2007
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 1991(****)
Vin volumineux au fruit bien développé avec une belle race en finale.

Octobre 2010
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 1998 (****)
C'est un superbe vin, agréable à boire maintenant. Il lui manque un peu de tonus et de classe pour recevoir la plus haute note.

Août 2011

CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 2003 (*****)
Le style droit et pur avec une grande fraîcheur de fruit n'indique en aucune manière un 2003. On sent un fruit parfait de récolte, sans excès de maturité. La race est là, ainsi que la complexité: bois doux, cuir, minéralité du terroir.... tout est en finesse. Le vin est "bourré" de qualité dès sa naissance, mais il encore marqué par une petite "austérité aristocratique" qui laissera place dans les décennies à venir à plus de luxuriance et de charme.

Octobre 2011
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 1971 (****)
Nez sur les petits fruits rouges (fraise, cerise) avec une certaine race et de l'élégance. Touche minérale agréable. Vin droit et strict de par des tannins assez forts et une acidité mordante. Un grand classique de l'époque.

Décembre 2011
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 2004 (****)
Arômes de fruits bien mûrs avec de la vanille. Vin harmonieux, élégant et velouté. La finale présente une belle acidité. Déjà agréable.

Avril 2012
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 1983 (*****)
Les arômes sont classiques avec la race et la noblesse du cru. Le volume est impressionnant. Malgré sa forte constitution, il ne dévie pas sur la lourdeur. Beaucoup de relief, aucune monotonie. C'est du vin!

Juillet 2012
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 2006 (****)
Vin d'une élégance toute particulière qui procure déjà un grand plaisir. Le fruit est parfaitement rond et velouté, sans lourdeur.

Mai 2015
CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 2003
(*****)
Très grand cru ouvert et plein. L'équilibre est exceptionnel, le fruit aussi.
 
--------------------------------------
 
Décembre 2007
CHAMBERTIN LEON VIOLLAND 1938 (****)
Superbe couleur rouge légèrement tuilé.
Nez ample avec des fruits bien mûrs et purs. La race et l'élégance du Pinot Noir. Le vin est bien construit et l'équilibre entre le velours du fruit et les tannins est excellent. Un beau moment!
 
*************************************************
 
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE
 
--------------------------------------
 
Février 2010
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE DOMAINE CLAIR-DAÜ 1962 (****)
Bu après un La Tâche 1962, il ne déméritait pas! Ce vin est encore très fruité. Les arômes s'expriment avec beaucoup d'ampleur. Le caractère de l'époque est là. Le vin est concentré jusqu'à la puissance. La tenue est vraiment remarquable.

Juin 2010
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE DOMAINE CLAIR-DAÜ 1962 (*****)
Certainement le vin de la soirée. La race et la noblesse du Pinot Noir dans les grands millésimes. Le velours du fruit enrobe bien des tannins athlétiques. Très long. Un vin assez impressionnant.
 
--------------------------------------
 
Avril 2003
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE DOMAINE FAIVELEY
1985 (***)
 
--------------------------------------
 
Mars 2002
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE DOMAINE ZIBETTI 1978 (****)
Le producteur m'est totalement inconnu. Le vin était fruité et équilibré plutôt que structuré. Vin de plaisir pur au sommet de sa gloire.
 
--------------------------------------
 
Mai 2011
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE JACQUES PRIEUR 1999 (*****)
La couleur est absolument magnifique et resplendissante. Les arômes expriment la noblesse du terroir et la race du cépage. On y ressent de la cerise rouge (griotte) accompagnée par des notes minérales et de la fourrure. Le vin joue avec nous: il ne dévoile que par étapes ses énormes qualités. C'est à l'amateur patient de recomposer le puzzle pour s'en faire une idée globale. Grand vin aristocratique un peu mystérieux. Il est encore sur la pente ascendante.
 
--------------------------------------
 
Novembre 2008
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE FRANCOIS PROTHEAUX 1964 (****)
Vin vraiment remarquable avec le caractère assez rustique de l'époque, mais doté d'une certaine élégance (cépage et terroir). Belle structure, beaux tannins, acidité élevée, grande personnalité.
 
--------------------------------------
 
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE JEAN RAPHET 1999 (*****)
Ce vin est tout simplement saisissant. Il possède déjà tous les atouts d'un millésime comme le fameux 1947: fruit extrêmement mûr et développé, grande pureté de toutes les composantes, structure énorme sans que l'on s'en rende compte car la chair est si volupteuse qu'elle enrobe les tannins de manière sensuelle. C'est un Pinot Noir comme en rêve ses partisans. Espérons qu'il a un potentiel de garde voisin de son lointain ancêtre. Très grand moment.
(4 bouteilles bues entre 2003 et 2005)

Septembre 2007
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE JEAN RAPHET 1999(****)
Couleur rouge-rubis éclatante. Nez d'une grande pureté, fruit mûr et ample. Vin charnu et velouté avec une belle fraîcheur finale. Grand Bourgogne de plaisir sur la finesse et le fruit. Bon potentiel.

Octobre 2007
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE JEAN RAPHET 1999 (****)
Pinot parfait de récolte. Fruit rouge sur la fraise et la cerise noire. Vin harmonieux avec beaucoup de gras à l'attaque et une belle vigueur en finale. Volume et longueur.
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE JEAN RAPHET 1998 (****)
Magnifique cru fruité et onctueux. La structure est peut-être légèrement inférieure au 1999, mais l'équilibre est le même. Le style élégant et fin aussi. Très agréable.

Juin 2010
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE JEAN RAPHET 1999 (*****)
Couleur rouge très sombre. Les arômes sont denses et complexes. On ressent des fruits noirs très mûrs et concentrés (cerise noire principalement). Beaucoup de race. Le vin est volumineux et gras. Le fruit, bien qu'onctueux, reste très frais. Longueur énorme. Pour certains, c'est un vin un peu trop influencé par le style moderne qui désire du volume et de la puissance. Il tiendra longtemps.
 
--------------------------------------
 
Septembre 2007
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE ARMAND ROUSSEAU 1990 (*****)
Couleur rouge un peu tuilé. Nez complexe et racé avec un fruit un peu "compoté". Touche de fourrure. Un peu de "terre juste remuée". Vin de fort caractère très structuré. Très longue finale fruitée et vive. Pour amateurs de vins de "haute expression".

Octobre et décembre 2007
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE ARMAND ROUSSEAU 1990 (*****)
Quelle classe au nez! La nature fabuleuse de la récolte et du terroir ressortent parfaitement. Le Pinot Noir dans toute sa noblesse. Vin de haute expression concentré sans lourdeur, doté d'un équilibre exceptionnel. Une anthologie.

Février 2008
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE ARMAND ROUSSEAU 2003 (*****)
C'est certainement un crime que de boire ce vin à l'heure actuelle.....mais je n'ai pas pu résister: l'occasion se présentait. Il est pourvu d'une structure énorme. Tout est taillé pour durer dans ce vin. On ressent une récolte concentrée et parfaitement mûrie. Le fruit est d'une densité exceptionnelle et les tannins d'une grande noblesse. Le terroir au plus haut niveau sur un millésime d'anthologie chez les rares qui l'ont réussi à 100%.
Septembre 2008: deuxième bouteille bue avec un peu moins d'enthousiasme (****)

Décembre 2011
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE ARMAND ROUSSEAU 2005 (****------>*****)
Arômes de fruits noirs sur la cerise. Vin racé, fort et dense. Grand vin de caractère encore beaucoup trop jeune.

Février 2012
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE ARMAND ROUSSEAU 1978 (*****)
Un Bourgogne de rêve. Sa nature exubérante est marquée par une grande pureté de fruit. Il est structuré mais pas lourd. C'est une merveille de classicisme qui procure le maximum de plaisir.

Juillet 2012
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE ARMAND ROUSSEAU 2003 (*****)
Une perfection! Les craintes, souvent justifiées, sur la maturité de ce millésime n'ont pas cours sur ce vin. Toutes les qualités s'y retrouvent: fruit pur et fin, équilibre parfait des composantes, acidité vivifiante, tannins somptueux, structure sans lourdeur. Il tiendra longtemps. Je répète sans peur: une perfection!

Mai 2015
CHAMBERTIN CLOS DE BEZE ARMAND ROUSSEAU 2003
(*****)
Très grand cru ouvert et plein. L'équilibre est exceptionnel, le fruit aussi.
 
*************************************************
 
CHAPELLE-CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Novembre 2007
CHAPELLE-CHAMBERTIN JADOT 2002 (***)
Nez délicat, très fruité avec une touche fumée. Belle race aussi. Vin jeune et harmonieux. Beaux fruits rouges. Boisé déjà fondu. Equilibré sans puissance.
 
*************************************************
 
CHARMES-CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Juin 2014
CHARMES-CHAMBERTIN DOCTEUR BAROLET 1947 (****)
Arômes nobles et racés, sur le coulis de framboise. Vin doux, charnu et équilibré avec une très bonne structure. Grande fraîcheur finale grâce à son acidité élevée. Un vin d'expression.
 
--------------------------------------
 
Juillet 2008
CHARMES-CHAMBERTIN DOMAINE PHILIPPE CHARLOPIN 2003 (*****)
Une grande réussite dans ce millésime difficile. Le fruit n'est pas trop mûr ou compoté, mais tonique et jeune. Les tannins sont simplement somptueux. La race est vraiment là. L'avenir lui sera très favorable, mais il donne déjà un plaisir intense à l'heure actuelle.

Avril 2012
CHARMES-CHAMBERTIN DOMAINE PHILIPPE CHARLOPIN 1999 (*****)
Comme ce vin porte bien son nom! Le fruit est d'une très grande pureté avec une texture "sensuelle". Beaucoup de tonus en finale. Un sujet pour les joyeux de la vie.

Juin 2013

CHARMES-CHAMBERTIN DOMAINE PHILIPPE CHARLOPIN 2003 (*****)
Vin qui n'est pas marqué par la chaleur du millésime. Il est équilibré et délicat. La finesse du Pinot fait merveille. A ne pas mettre à côté de monstres de puissance.
 
--------------------------------------
 
Mars 2011
CHARMES-CHAMBERTIN J. LAPALUS 1959 (*****)
Formidable tenue. C'est du grand style avec les caractéristiques de l'époque: tannins forts et acidité élevée. Un grand Bourgogne de grande personnalité avec une structure "naturelle".
 
--------------------------------------
 
Octobre 2007
CHARMES-CHAMBERTIN MOMMESSIN 1959 (***)
Racé et fruité. Vin équilibré et agréable à boire. Plus dans le dentelle que dans la structure. On devine la noblesse du terroir. Magnifique vieillard.
 
--------------------------------------
 
Juin 2013
CHARMES-CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 2000 (*****)
Vin de grande finesse et de charme avec de la structure mais sans être lourd. Le fruité idéal pour flatter le palais.

Octobre 2016
CHARMES-CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 2008
(****)
Splendide vin fruité et élégant.
 
*************************************************
 
GRIOTTE-CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Octobre 2007
GRIOTTE-CHAMBERTIN FERNAND PERNOT 1962 (****)
Couleur rouge très profond. Nez débordant d'arômes de fruits rouges mûrs à souhait. De la fine dentelle, mais avec une belle densité. Le vin est velouté et sensuel. On se surprend à en boire de larges gorgées simplement par plaisir hédoniste. 1962 est réellement un millésime exceptionnel en Bourgogne.
 
*************************************************
 
LATRICIERES-CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Mars 2014
LATRICIERES-CHAMBERTIN JEAN-CLAUDE MENNEVEAUX 1990
(*****)
Superbe vin commercialisé par un négociant qui m'a souvent étonné positivement par ses achats auprès des producteurs bourguignons. Les arômes partent sur des fruits bien mûrs avec une certaine rusticité: boisé ancien et note cuir-animal. Le vin est très bien structuré avec un fruit charnu à l'attaque et une vivacité marquante en finale. Après une heure d'ouverture, tout est devenu plus jeune et plus élégant. C'est un pur plaisir à tous les niveaux. La prochaine fois, je le passerai en carafe bien avant le service.
 
*************************************************
 
MAZY-CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Septembre 2013
MAZY-CHAMBERTIN ARMAND ROUSSEAU 2006 (*****)
Vin fin et élégant mais avec une chair voluptueuse. Un plaisir absolu.
 
*************************************************
 
RUCHOTTES-CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Février 2012
RUCHOTTES-CHAMBERTIN A. ROUSSEAU 1990 (*****)
Nez de fruits mûrs, sur la fraise et la framboise. Grande élégance. L'attaque est quasi douce, mais l'évolution présente une fraîcheur de fruit fantastique. L'ensemble est une délicatesse pleine de sensualité. Un vrai plaisir hédoniste.
 
*************************************************
 
GEVREY-CHAMBERTIN 1ER CRU
 
--------------------------------------
 
Nov. 1995
GEVREY-CHAMBERTIN 1ER CRU AUX COMBOTTES DOMAINE DUJAC 1990 (****)

Juillet 2000
GEVREY-CHAMBERTIN 1ER CRU AUX COMBOTTES DOMAINE DUJAC 1996 (***)
 
--------------------------------------
 
Avril 2007
GEVREY-CHAMBERTIN 1ER CRU CLOS ST-JACQUES ARMAND ROUSSEAU 2000 (***)
 
*************************************************
 
GEVREY-CHAMBERTIN
 
--------------------------------------
 
Décembre 2006
GEVREY-CHAMBERTIN DOMAINE ECHANSON 1947 (****)
Vin encore sur le fruit avec une magnifique structure. Le style de l'époque ne gêne pas car ce Pinot Noir est issu en l'occurence d'une récolte extraordinaire.
 
--------------------------------------
 
Août 2008
GEVREY-CHAMBERTIN TRES VIEILLES VIGNES BERNARD DUGAT-PY 2003 (****)
Vin de haute expression. La base est solide et mûre, mais absolument pas compotée. On sent que le temps donnera la complexité et l'harmonie voulues.
 
--------------------------------------
 
Octobre 2009
GEVREY-CHAMBERTIN MOINE-HUDELOT 1988 (***)
Un vin de grande harmonie. Sa structure est moyenne, mais son équilibre et son fruit rond et pur lui permettent de donner bien du plaisir à un vrai épicurien.