COMMUNE DE ALOXE-CORTON
 
Dernière mise à jour: octobre 2016
 
*************************************************
 
CORTON-CHARLEMAGNE
 
--------------------------------------
 
Septembre 2009
CORTON-CHARLEMAGNE BONNEAU DU MARTRAY 2005
(****)
Le nez est marqué par une fantastique minéralité qui semble autant due au "terroir" qu'à une lie de très haute qualité. Le vin est concentré avec un gras qui enrobe "joyeusement" sa superbe acidité. La longueur est celle des grands vins. Ne lui accorder que 4 étoiles à l'heure actuelle, c'est deviner les hauteurs qu'il atteindra lorsqu'il parviendra à maturité. ----> (*****)
 
--------------------------------------
 
Février 2006
CORTON-CHARLEMAGNE BOUCHARD PERE & FILS 2000 (**)

Juin 2010
CORTON-CHARLEMAGNE BOUCHARD PERE & FILS 1961 (***)
Belle couleur dorée. Au départ, les arômes tertiaires d'humus et de champignons dominent. Ils sont un peu austères et rustiques. Le vin est racé avec une trame serrée. Il est encore frais et jeune, bien que le fruit soit très mûr et transmette des notes de miel et de confit. L'ouverture le rend plus élégant, amplifie son fruit et lui donne un velouté agréable.
 
--------------------------------------
 
Mai 1997
CORTON-CHARLEMAGNE COCHE-DURY 1994 (****)

Mars 2004
CORTON-CHARLEMAGNE COCHE-DURY 1993 (****)

Mars 2009
CORTON CHARLEMAGNE COCHE DURY 2002 (*****)
Fantastique vin de très grand équilibre et de grande personnalité. Le Chardonnay donne ici tout ce qu'il peut. Ses fruits exotiques charnus et denses se laissent imprégner par la grandiose minéralité de son lieu de naissance. La longueur est impressionnante. Je pense qu'il s'agit du plus grand Corton Charlemagne que j'aie goûté.

Novembre 2014
CORTON-CHARLEMAGNE COCHE-DURY 2004
(*****)
Le Corton-Charlemagne peut sembler parfois manquer de classe par rapport aux appellations "grand cru" de Chassagne ou de Puligny. Grâce au tour de main de Coche-Dury, il est tout simplement magnifié et n'a rien à leur envier.

Juillet 2015
CORTON-CHARLEMAGNE COCHE-DURY 2006
(*****)
Au nez, noblesse et race avec beaucoup de densité. Le fruité part sur les agrumes. Notes d'amande et de noisette avec une fine minéralité. La texture de bouche est soyeuse et dynamique. La chair enveloppe bien une acidité citronnée élevée. Grand sujet qui tiendra longtemps.
 
--------------------------------------
 
Février 2013
CORTON-CHARLEMAGNE DOMAINE LEROY 1997 (***)
Arômes assez classiques sur une minéralité "iodée" très marquée. Vin corsé et fort, très mûr dans l'ensemble.
 
--------------------------------------
 
Octobre 2014
CORTON-CHARLEMAGNE ALEX GAMBAL 2009
(****)
Très beau vin digne de son appellation. Il manque cependant de panache et d'élégance.

Octobre 2016
CORTON-CHARLEMAGNE ALEX GAMBAL 2007
(****)
Bourgogne blanc de haut niveau. Le caractère est là avec des notes minérales très marquantes. Il ne lui manque qu'un peu de tension.
 
--------------------------------------
 
Octobre 2010
CORTON-CHARLEMAGNE VINCENT GIRARDIN 2006 (****)
Vin de caractère avec une belle structure. L'élégance est aussi présente. Plus ouvert et facile à boire que ce que l'on pourrait penser d'un Corton-Charlemagne.


Mars 2011
CORTON-CHARLEMAGNE VINCENT GIRARDIN 2007 (*****)
Vin de haute personnalité, très typé. Grand équilibre.

Juin 2011
MAGNUM CORTON-CHARLEMAGNE VINCENT GIRARDIN 2006 (****)
Superbe vin racé et fin. La noblesse du terroir ressort parfaitement. Le gras est présent sur toute la longueur de bouche, mais la finale est rehaussée par sa minéralité et son acidité.
 
--------------------------------------
 
Août 2008
CORTON-CHARLEMAGNE QUINTESSENCE VINCENT GIRARDIN 2003 (****)
Vin fermé et strict au départ. L'ouverture lui a permis de délivrer des arômes purs et racés, d'une grande jeunesse. Le Chardonnay de classe s'y retrouve avec ses notes de pain taosté, de noisette et de beurre fondu. Le boisé est parfaitement maîtrisé. La bouche est concentrée avec un fruit dense et gras, soutenu par une superbe acidité. Grande longueur.

Octobre 2010
CORTON-CHARLEMAGNE QUINTESSENCE VINCENT GIRARDIN 2003 (****)
Très grand Corton-Charlemagne avec une élégance peu habituelle pour ce cru. La note maximale viendra avec le développement accordé par l'âge.
 
--------------------------------------
 
Septembre 2009
CORTON-CHARLEMAGNE LOUIS LATOUR 2006 (***)
Au nez, on ressent bien le type du cépage sur les fruits exotiques (agrumes) et la vanille de l'élevage. Voici un vin bien fait et bien suivi, avec heureusement beaucoup de gras durant toute l'évolution. Il me paraît quand même un peu "dirigé" par quelque technicien.

Décembre 2012
CORTON-CHARLEMAGNE LOUIS LATOUR 1933 (****)
Couleur étonnamment orangée. Arômes amples et ouverts sur la carambole, la fraise écrasée et la terre humide. Vin riche et rond à l'attaque. Le gras est compensé par une acidité élevée. Très long. Un vin bien présent avec du caractère.
 
--------------------------------------
 
Décembre 2008
CORTON CHARLEMAGNE ROUGE (!?!?!?!) EUGENE LANGERON 1955 (***)
Beau terroir et très bonne tenue. Le fruit du Pinot Noir est toujours élégant et rond.
 
*************************************************
 
CORTON
 
--------------------------------------
 
Décembre 2007
CORTON HENRI BOILLOT 1934 (****)
Superbe type du Pinot mûr et fruité avec des tannins arrondis par l'âge. Grand équilibre. Un plaisir encore à l'heure actuelle. Etonnamment fin pour un vin de cette époque.
 
--------------------------------------
 
Février 2006
CORTON BOUCHARD PERE & FILS 1961 (****)
Nez de griotte, de confiture de fraise avec une magnifique vanille... Belle structure. Le gras voisine le sucre,... c'est sensuel... Finale très vive cependant. Vin encore très jeune, plus sur l'élégance que sur la strucure.
 
--------------------------------------
 
Juillet 2008
CORTON CUVEE DOCTEUR PESTE 1953 (***)
Vin assez rustique très bien tenu. Beaucoup de personnalité.
 
--------------------------------------
 
Décembre 1997
CORTON DOMAINE MOINGEON 1906 (****)
 
--------------------------------------
 
Janvier 1992
CORTON CAMILLE GIROUD 1949 (****)

Octobre 1995
CORTON CAMILLE GIROUD 1955 (****)

CORTON CAMILLE GIROUD 1947 (*****)
J'ai eu l'extrême bonheur de boire 14 fois ce vin merveilleux entre 1994 et 2000. Une seule bouteille était déficiente. C'est l'un des plus grands vins qui puisse exister. Il fut dégusté une fois juste à côté d'un Cheval Blanc 1947 sans se montrer en aucune manière inférieur. Du reste, le style est exactement le même: onctuosité jusqu'à donner une impression quasi sucrée, volume de bouche énorme, fruit mûr à souhait avec des notes de kirsch comme du Porto. L'élégance va de pair avec la structure. Une perfection absolue pour procurer le plaisir absolu.
 
--------------------------------------
 
Janvier 1998
CORTON LOUIS JADOT 1937 (****)
Ce vin de haute expression avait beaucoup de volume. Grand moment dominé par la personnalité du vin plus que par sa noblesse.
 
--------------------------------------
 
Avril 2014
CORTON J. THORIN 1945 (****)
Splendide Bourgogne classique avec une structure remarquable (c'est bien du 1945!). Les arômes sont assez élégants au vu du millésime et de la période. Les fruits rouges mûrs sont accompagnés par du tabac frais. Le vin est charnu et fruité avec des notes de cuir. Les tannins sont toujours musclés. La finale est soutenue par une acidité vivifiante. Tout est dense sans être lourd. (bouteille doublement décantée et bue une heure après)
 
*************************************************
 

CORTON-BRESSANDES

 
--------------------------------------
 
Décembre 1994
CORTON-BRESSANDES CAMILLE GIROUD 1947 (*****).
C'était un vin extraordaine et il m'est difficile de dire s'il y avait une différence avec le Corton 1947 du même producteur.

Septembre 2008
CORTON-BRESSANDES CAMILLE GIROUD 1947 (*****)
Dès le départ, des arômes de fruits mûrs à souhait vous caressent les fosses nasales avec une sensualité extraordinaire. Une finesse aussi exquise alliée à une telle puissance et à une telle race, c'est assez peu croyable. L'énorme complexité s'exprime sur des notes de fraises écrasées, de vanille bourbon, de bois noble oriental, de caramel mou, de kirsch et de terre fine. Le vin est une incessante vague fruitée, onctueuse au possible. La puissance ne dévie jamais sur la lourdeur. La sensation gustative est si persistante que l'on peut jouir des arômes qui jaillissent du verre bien longtemps entre deux gorgées. Après une heure d'ouverture, il a semblé se refermer et durcir ses composantes comme pour dire: "attendez encore, je n'ai que 61 ans!". Quoi qu'il en soit, je crois fermement que si l'on veut retrouver un tel bonheur gustatif, il est inutile de vouloir le chercher dans un vin plus jeune, mais plutôt dans des crus de 1928, 1865 ou 1811. Il est cependant possible que quelques crus plus jeunes donneront dans des décennies le même plaisir.
 
--------------------------------------
 
Novembre 2009
CORTON-BRESSANDES LALEURE-PIOT 1978 (***)
Nez ample et élégant, dans la sensualité. Vin charnu et rond avec une bonne acidité en finale.
 
*************************************************
 
CORTON CLOS DES MEIX
 
--------------------------------------
 
Septembre 2009
CORTON CLOS DES MEIX COMTE SENARD 2003 (*****)
Au nez, c'est une grande nature généreuse qui déploie ses charmes. Le fruit est très mûr sans être compoté. Le vin est vivant et charnu au possible. Le cépage se présente ici plutôt sous son aspect aguicheur et sensuel. Il semble qu'il n'ait pas (ou pas encore) les défauts assez fréquents provoqués par les fortes chaleurs du millésime. La structure est absolument remarquable. Il procure, en tous les cas en ce moment, un plaisir extrême.
 
*************************************************
 
CORTON CLOS DES VERGENNES
 
--------------------------------------
 
Septembre 2009
CORTON CLOS DES VERGENNES DOMAINE CACHAT-OCQUIDANT 2007 (****)
Nez "classique": on sent une récolte très mûre, voire légèrement compotée avec le boisé de l'élevage tirant sur la vanille. Le vin est assez strict au début. L'ouverture le rend plus élégant et plus ample. Sa structure et sa droiture lui assurent un bel avenir.
 
*************************************************
 
CORTON CLOS DU ROI
 
--------------------------------------
 
Novembre 2001
CORTON CLOS DU ROI DUBREUIL-FONTAINE 1971 (***)
Vin délicat, même fragile, tout en finesse et en fruit. On sent qu'il lui fallait d'excellentes conditions de stockage pour tenir le coup jusqu'à cet âge, mais il procura un plaisir non dissimulé à la consommation.

Septembre 2009
CORTON CLOS DU ROI DUBREUIL FONTAINE 2006 (**)
Nez exubérant avec un fruit bien mûr. Une très légère touche d'acétone et d'acidité volatile renforce les arômes et les goûts: on est à la limite de l'acceptable. Mais, en bouche, le vin est expansif et charnu, avec une bonne acidité finale. Il est agréable, mais peu apte à subir l'épreuve d'un concours.
 
*************************************************
 
CORTON CLOS ROGNET
 
--------------------------------------
 
Octobre 1991
CORTON CLOS ROGNET DOMAINE MEO-CAMUZET 1989 (****)

Décembre 2000
CORTON CLOS ROGNET DOMAINE MEO-CAMUZET 1995 (***)

Mars 2003
CORTON CLOS ROGNET DOMAINE MEO-CAMUZET 1996 (*****)
Nez dense et élégant de Pinot Noir bien mûr et très sain, avec une large palette de fruits rouges et noirs. L'équilibre des composantes dégage une perfection peu commune. La structure et la noblesse, qui entrent souvent en conflit, s'accordent ici... Le vin est très ample, jusqu'à être monumental, toujours sur les fruits concentrés, avec une finale rehaussée par une acidité fraîche, extrêmement longue. L'ensemble est puissant aussi en bouche, mais l'harmonie générale en fait un vin exceptionnel. On peut le boire maintenant pour se faire plaisir, mais il est taillé pour durer.
(une bouteille bue en 2006 était parfaite et méritait la même note)

Décembre 2005
CORTON CLOS ROGNET DOMAINE MEO-CAMUZET 1999 (****)
Vin de haute expression, fruité et racé. Belle structure.

Juillet 2007

CORTON CLOS ROGNET DOMAINE MEO-CAMUZET 1999 (****)
Toutes les qualités du Pinot Noir sont réunies dans ce vin encore assez jeune.

Avril 2010

CORTON CLOS ROGNET DOMAINE MEO-CAMUZET 1999(****)
Très belle couleur rouge vif. Elégance et ampleur au nez. On devine un fruit bien mûr de récolte avec de la cerise noire accompagnée d'une touche caramélisée. Le vin est velouté à l'attaque. Le fruit est très charnu. La superbe acidité et les tannins somptueux resserrent la finale, même si le glycérol dû à l'alcool est bien présent. Magnifique à l'heure actuelle mais tiendra encore longtemps.
 
--------------------------------------
 
Avril 2009
CORTON ROGNET DOMAINE CHEVALIER 1983 (***)
Couleur et nez de Bourgogne classique. Le fruit est bien mûr. Des notes de bois doux et de fourrure ressortent. La structure de base est moyenne mais le vin est très équilibré. L'acidité du cépage est heureusement bien présente. Un vin tout simplement agréable jusqu'au bout. Il ne s'améliorera plus.

Septembre 2009
CORTON ROGNET DOMAINE CHEVALIER 2007 (***)
Nez racé avec une ampleur étonnante pour un vin si jeune. On sent un fruit bien mûr de récolte. La bouche est très charnue, même durant la persistance. Il lui manque une certaine vivacité en finale.
 
*************************************************
 
CORTON GRANCEY
 
--------------------------------------
 
Octobre 1980
CORTON GRANCEY LOUIS LATOUR 1971 (***)

Juin 1993
CORTON GRANCEY LOUIS LATOUR 1953 (***)
 
*************************************************
 
CORTON LES CHAUMES
 
--------------------------------------
 
Décembre 2000
CORTON CLOS DES CHAUMES LOUIS LATOUR 1934 (****)
Ce Corton est un vin charnu et puissant avec un fruité de cerise noire. Aucune vieillesse.

Avril 2009
CORTON-CHAUMES LOUIS LATOUR 1962 (**)
Vin aux arômes un peu vieillissant, mais avec du style. La bouche est un peu décharnée. La finale est heureusement ronde et veloutée. Agréable aux amateurs de vins vieux.
 
*************************************************
 
CORTON LES HAUTES MOUROTTES
 
--------------------------------------
 
Janvier 2001
CORTON LES HAUTES-MOUROTTES DOMAINE GASTON ET PIERRE RAVAUT 1985 (***)
 
*************************************************
 
ALOXE-CORTON
 
--------------------------------------
 
Décembre 2007
ALOXE-CORTON 1939 R. DE MALVAUX (****)
Vin très bien tenu avec une toute belle structure. Le cépage ressort bien avec une caractère marqué mais noble. Beau fruit dense.