BORDEAUX MEDOC ROUGES
 
Dernière mise à jour: novembre 2015
 
************************************************
 
CHÂTEAU FORT DE VAUBAN
 
CHÂTEAU FORT DE VAUBAN 1962 (****)
C'est un vin certainement inconnu à l'heure actuelle. Lorsque je le buvais dans les années 1980 - 1983, il était reconnu par les vieux amateurs de Bordeaux comme un grand classique bien au-dessus de son classement de simple cru bourgeois. Ce 1962 était vraiment délicieux et équilibré. Il était bien entendu marqué par le caractère de l'époque, mais il n'était pas du tout rustique ou lourd. La note que je donne est le reflet du plaisir que j'en ai reçu chaque fois que je l'ai consommé.
 
-----------------------------------------
 
CHÂTEAU GRESSIER GRAND POUJEAUX
 
Octobre 2010
CHÂTEAU GRESSIER GRAND POUJEAUX 1947 (*****)
Nul n'aurait parié sur cet inconnu (Cru Bourgeois de Moulis)! La couleur indiquait déjà un sujet sérieux. Les arômes très amples partent sur les fruits noirs (cassis, mûrs), le tabac et l'humus. La grand caractère des crus de cette époque ressort parfaitement. Le vin est d'une très forte constitution, ce qui n'est pas étonnant vu le millésime. La longueur et l'équilibre sont remarquables. Un grand vin qui a créé la sensation.
 
-----------------------------------------
 
CHÂTEAU LA LAGUNE
 
Septembre 2009
CHÂTEAU LA LAGUNE 1959 (****)
La couleur est encore sombre et dense. Les arômes sont bien ceux de cette époque, avec un caractère très marqué et une grande complexité: bois doux, tabac, écorces, fruits noirs concentrés... Le vin est très rond, voire doux à l'attaque: il semble avoir une dose phénoménale de glycérol. Le fruit est si charnu qu'on se croirait en Pomerol! L'évolution laisse apparaître des notes plus rustiques dues peut-être à une récolte non égrappée. La finale impose un style résolument médocain classique et strict. Ce vin, très loin des standards pour "Monsieur Tout le Monde", m'a procuré un grand plaisir.

Février 2015
CHÂTEAU LA LAGUNE 1975
(****)
Arômes élégants, très ouverts. Le fruit pur est accompagné par des notes de nougat et d'épices fines. Vin veloué à l'attaque. La finale se resserre un peu sur des tannins stricts. L'ensemble est à son sommet à l'heure actuelle.

Octobre 2015
CHÂTEAU LA LAGUNE 1975
(****)
Vin étonnant car il avait beaucoup de volume et de densité. On devinait une base solide qui a bien tenu.
 
-----------------------------------------
 
CHÂTEAU LA TOUR-CADET
 
Février 2015
CHÂTEAU LA TOUR-CADET 1945
(****)
Un vin totalement inconnu. Il est très concentré avec une trame serrée. Les tannins sont exactement ceux du millésime. Il manque juste un peu de longueur et de panache.
 
-----------------------------------------
 
CHÂTEAU LAMOTHE DE BERGERON
 
Juillet 2015
CHÂTEAU LAMOTHE DE BERGERON 1934
(*****)
L'appellation était Château Lamothe de Bergeron Grand Cru Bourgeois Supérieur Médoc. C'est devenu Château Lamothe-Bergeron Cru Bourgeois Haut-Médoc. La couleur est encore forte et brillante. Les arômes sont étonnants de jeunesse. C'est très complexe: fruits noirs, cuir, épices, fougères, humus... On ressent le caractère majestueux des crus de cette époque, sans atours inutiles, sans concession. La bouche est ferme et incroyablement jeune. Mes deux convives, à l'aveugle, on donné au plus vieux 1970! La trame est serrée. Il n'a pas baissé d'un ton sur l'heure durant laquelle il nous a donné un vif plaisir.
 
-----------------------------------------
 
CHÂTEAU LANESSAN
 
Octobre 1993
CHÂTEAU LANESSAN 1949 (****)
La bouteille était dégustée à côté d'un Lafite-Rothschild 1955 très délicat et fin. Lanessan 1949 se montrait moins élégant, mais plus fort de caractère et plus structuré. Il représentait bien le style robuste de cette période.

Juillet 2011
CHÂTEAU LANESSAN 1975 (***)
Très agréable et intéressant vin de style classique. Structure moyenne mais très équilibré. L'âge ne l'a pas encore affaibli.