ASTRALIS CLARENDON HILLS
 
Dernière mise à jour: avril 2016
 
D'origine ukrainienne, Roman Batasiuk arrive avec ses parents au Australie en 1950. En 1989, il acquiert Clarendon Hills, un domaine constitué de vieilles vignes de Grenache, Merlot, Cabernet-Sauvignon et Syrah. Il s'impose rapidement comme un vinificateur de haut vol. C'est la France et sa philosophie du terroir qui sert de référence au style de vins que Roman Bratasiuk produit dans la région de Mc Laren Vale, à 40 km d'Adelaide, dans le sud de l'Australie. Les vins de Clarendon Hills sont ensemencés à l'aide de levures indigènes, élevés dans une cuverie climatisée, puis vieillis durant 18 mois sur lies en fûts de chêne français 100% neufs, avant d'être mis en bouteilles sans collage ni filtration. Le vin-phare de la maison se nomme ASTRALIS, une cuvée de Syrah produite sur des vignes de 70 ans aux rendements ridiculement faibles de moins de 30 hl/ha.

Cette Syrah fait partie des grandes de ce monde... du moins certaines années car j'ai constaté de grosses différences lors d'une dégustation sur plusieurs millésimes. Dans les meilleurs cas, c'est un vin suffisamment grand pour mettre au second plan la notion de cépage au profit de la personnalité.

Mes Astralis préférés sont: 1994, 1997, 2001
 
*********************************************
 
Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 2004 (
*****)
Arômes de fruits noirs très purs, sur la gelée de cassis. Le vin est gras et onctueux. Il est puissant tout en étant parfaitement équilibré. La longue finale est marquée par de la vanille et des herbes aromatiques. Un touche de feuille de menthe lui donne de la fraîcheur. Sa structure lui promet un grand futur.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 2003 (
*****)
Arômes assez élégants avec un fruit très mûr. Une touche "cuir-animal" lui donne du caractère. Le vin est doux et sensuel à l'attaque. L'acidité élevée est enrobée sur toute la longueur de bouche par la chair du fruit (gelée de cassis). C'est un vin un peu moins précis que le 2004, mais plus voluptueux et plus caressant.


Mars 2015
MAGNUM ASTRALIS CLARENDON HILLS 2003
(*****)
Vin de grande envergure où tout est fait pour plaire au palais, surtout ceux des épicuriens. Le fruit est d'une rondeur séduisante. La structure est impressionnante, mais tout est bien en place. La longueur de bouche est interminable.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 2002 (
****)
Nez très propre et droit. Le fruit est parfait (fruits noirs). On sent encore l'élevage: vanille et purée de marron. Le vin est corsé et dense. Les tannins athlétiques et l'alcool élevé durcissent un peu la finale. Le futur le rendra plus ouvert et harmonieux.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 2001 (
*****)
Arômes ouverts, amples et élégants de petits fruits noirs et rouges. On se rapproche du style Amarone. Le vin est élégant et racé. La trame est serrée mais sa chair fantastique lui apporte une texture soyeuse. L'acidité finale est superbe. Un sujet de haut vol avec un caractère marqué.
 
-----------------------------------------
 
Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1999 (
****)
Le nez rappelle le style bordelais. L'élevage se ressent encore avec un boisé qui manque de précision. Le vin est un peu rustique et très riche. Il est marqué par une forte personnalité qui ne peut pas plaire à tous.
 
-----------------------------------------
 
Avril 2005
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1998 (**) (5'400 bts produites)
Nez sur la réglisse, le bois doux et les fruits noirs. Une certaine race. Vin très corsé avec des tannins très forts et un boisé un peu sec qui donne une finale austère (trop jeune?). On devine la concentration de base remarquable et une vinification à la hauteur.

Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1998 (
*****)
Les arômes font penser à un Bordeaux classique d'année chaude. Le vin est harmonieux et très séduisant. L'acidité élevée rehausse joyeusement sa chair veloutée. L'ensemble est baroque sans être écrasant. Un vin de plaisir pur, au somment en ce moment.
 
-----------------------------------------
 
Avril 2005
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1997 (*****)
Une ouverture exceptionnelle. Fruits confits (pruneau, cerise noire). Vin vivant dont les arômes s'expriment sans retenue avec une touche de sous-bois. Il a une onctuosité qui le rapproche du sucre. Ce sont des vagues de fruits charnus et riches qui roulent dans le palais. Superbe acidité finale. L'alcool est là mais tout est positivement concentré.

Mai 2008
SYRAH ASTRALIS CLARENDON HILL 1997 (*****)
Nez de fruits noirs surmûrs, sur le cassis et la myrtille. Plénitude des arômes jusqu'à l'extravagance. La bouche est voluptueuse avec une finale sur le cacao et le chocolat noir. Un vin monumental, extrêmement concentré, pourvu d'une nature rayonnante.

Mai 2009
ASTRALIS 1997 CLARENDON HILLS (****)
Vin puissant, corsé et généreux. Le fruit est très développé mais pas compoté. Ses énormes qualités ne cachent pas une petite lourdeur finale: on préfère le premier verre au deuxième.... Il deviendra plus complexe et plus équilibré avec le temps car sa structure est impressionnante.

Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1997 (
*****)
Nez ample et élégant avec de la complexité: kirsch comme du Porto, pruneau, tabac, moka... Les arômes annoncent déjà une chair voluptueuse. Vin sensuel au possible avec un fruit rond et dense (confiture de cassis). La finale est vivifiée par une acidité mordante qui renforce encore son caractère enjôleur. L'harmonie est parfaite.

Mars 2014
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1997 (*****)
Vin onctueux et sensuel. Les fruits noirs, comme transformés en coulis, glissent par vagues dans le palais. L'ensemble peut paraÎtre un peu baroque et massif, mais les qualités de structure et d'élégance compensent largement. De plus, la finale présente une étonnante fraÎcheur grâce à une acidité élevée du plus bel effet.

Avril 2015
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1997
(*****)
J'aime et je respecte beaucoup ce Astralis 1997. Il reste pour moi une pièce de choix dans la catégorie des vins de style baroque et monumental. Sa chair est voluptueuse à souhait et glisse sur le palais avec beaucoup de sensualité.

Novembre 2015
ASTRALIS
CLAFENDON HILLS 1997
(*****)
Arômes de sur maturité sur le coulis de mûre, de cassis ou de myrtille. Beaucoup d'élégance et de sensualité avec une ampleur peu commune. Le vin est pourvu de rondeurs charmantes, mais ne manque pas de finesse. La densité indique une base très concentrée. Cette bouteille semblait en être encore au stade de première jeunesse.

Avril 2016
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1997
(*****)
Arômes de maturité extrême, sur les fruits noirs en coulis (cassis, sureau). L'élégance est là. Le vin est une vague fruitée ronde et sensuelle. On y ressent un peu de sucre résiduel. C'est assez baroque, mais c'est trop bon.
 
-----------------------------------------
 
Avril 2005
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1996 (**) (6'600 bts produites)
Fruit très mûr, marqué par un boisé un peu rustique et une touche animale. Vin riche sur les fruits noirs. Les tannins sont stricts et l'acidité élevée, ce qui donne une finale assez rude.

Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1996 (
***)
Nez de pleine maturité de fruit. Une petite acidité volatile intensifie l'olfaction. Le vin est très corsé, mais il est un peu déséquilibré par l'alcool. L'acidité volatile (perçue au nez) est moins positive au niveau gustatif: elle durcit la finale en dominant le fruit.
 
-----------------------------------------
 
Avril 2005
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1995 (*) (5'400 bts produites)
Année de soleil avec un fruit très confituré. Petite acidité volatile. Fruits rouges, eau-de-vie de Kirsch. Vin violent au niveau des tannins, de l'alcool et de l'acidité.

Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1995 (
**)
Arômes de vieux Barolo rustique trop mûr. Le vin semble avoir nettement dépassé son apogée. Les composantes sont déséquilibrées.
 
-----------------------------------------
 
Avril 2005
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1994 (*****) (1'800 bts produites)
Nez ample et élégant. Purée de marron, myrtille, sureau bien mûr. Tout est là. Le cépage est dépassé par la qualité du vin. Puissance sans lourdeur. Densité extrême avec une longueur hors du commun. Fantastique acitité finale, mais velours du début à la fin. Vin d'anthologie.

Novembre 2007
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1994 (*****)
Fantastique vin qui confirme les qualités entrevues lors de la dégustation de 2005.

Octobre 2011
ASTRALIS CLARENDON HILLS 1994 (
*****)
Arômes amples, nobles et complexes: fruits noirs, kirsch, tabac, nougat, pruneau... Le vin est riche et corsé. La douceur est marquée à l'attaque. Mais cette chair voluptueuse est raffermie par une acidité persistante du plus bel effet. Un vin autant baroque et extravagant que séducteur!